Titre바람피면 죽는다
Titre alternatifCheat on Me If You Can
ChaineKBS
GenreMystère
Casting (acteurs principaux)Cho Yeo-Jeong, Ko Jun,Yeon Woo, Kim Young-Dae, Song Ok-Suk
Disponible surRakuten Viki
Diffusé surKBS du 2 décembre 2020 au 28 janvier 2021
Nombre d’épisodes16 épisodes

Synopsis de 바람피면 죽는다

Kang Yeo-Ju (Cho Yeo Jeong) est un auteur à succès. Elle n’écrit que des romans criminels basés sur des faits réels. Elle ne pense qu’à la manière dont elle fera mourir ses personnages dans ses romans. Kang Yeo Ju est mariée à Han Woo Sung (Ko Jun), c’est un avocat spécialisé dans les divorces. Il a écrit un mot à son épouse déclarant « Si je te trompe, je meurs. »

Mon avis sur 바람피면 죽는다

Le teaser de ce drama était plutôt drôle et comme je suis une inconditionnelle de Cho Yeo Jeong , il était entendu, que je suivrais ce drama et, j’ai eu raison. J’ai adoré cette atmosphère pesante de non-dit, de mensonges et de trahisons. Ce drama m’a fait penser au fameux adage « Il ne faut pas se fier aux apparences. »

J’avoue avoir été un peu déroutée par les premiers épisodes, et la présence de l’agent secret, m’a laissé penser, un moment, que l’histoire serait somme toute banale.

Je n’ai pas de talent d’enquêtrice car, au fil des épisodes les personnages prennent de la consistance et les masquent tombent, obligeant le spectateur à revoir sa théorie.

Enfin un drama qui fait la part belle aux femmes, sans se laisser aller aux stéréotypes.

Cho Yeo Jeong qui joue Kang Yeo Ju est tout simplement incroyable de justesse, cachant sous sa carapace, un trauma qui peut la faire sombrer à tout moment. Sa personnalité est complexe et difficile à cerner, elle semble sans affect, d’une acuité extrême, elle analyse sans cesse et ne reconnaît aucune erreur de jugement. Certaines de ses conclusions sont hilarantes et sa propension à nier l’évidence vous fera parfois douter de ses compétences. Mais, toute la vérité est-elle bonne à savoir ?

À l’opposé du rôle principal celui de Ko Mi Rae (Yeon Woo) qui semble se complaire en petite chose fragile, éprise, sans raison apparente de Han Woo Sung, « le mari idéal » qu’elle admire, vénère et convoite. Mais qui est-elle vraiment ? Elle va nous faire découvrir une réalité loin de ce que l’on imagine. Le poids qu’elle porte semble trop lourd, et elle ne tardera pas à se métamorphoser.

Yeom Jin Ok (Song Ok Suk) est magnifique, son jeu est impeccable. Elle est la stabilité incarnée. Au début du drama, elle ne laisse personne s’approcher de Kang Yeo Ju, elle a une présence quasi animale, elle rode sans rien dire, observe et…agit.

La CEO Yoon Hyung Sook (Jun Su Kyeung) est prête à tout pour conserver son statut. Sans pitié, elle fera tout pour sauver les apparences.

Baek Soo Jung (Hong Soo Hyun) est sans doute la femme la plus naïve de cette distribution, elle pense que sa carrière d’actrice lui donne enfin le pouvoir, elle est ambitieuse et aveuglée par son succès et les conquêtes faciles. Elle manquera sans doute de lucidité pour anticiper ce qui va arriver.

Les couples sont particulièrement bien travaillés dans ce drama, et en dehors du couple principal, j’ai eu un faible pour le couple de flics, un des éléments comiques du drama. Ils travaillent non stop et finissent par ressembler à un vieux couple. Chaque insinuation sur ce fait, déclenche des réactions irritées de la part des deux intéressés. Jan Sung Cheol (Lee Si Un) est un vieux flic fatigué et Ah Se Jin (Kim Ye Won) semble n’avoir aucune vie en dehors du boulot. Ses réflexions crues et sans filtre sont un régal.

La présence des services secrets est déroutante mais au fil des épisodes certains indices permettent de deviner la raison de cette présence. Mais qui servent-ils exactement et dans quel but ? Quelle est la relation entre Monsieur Ma et Kang Yeo Ju ?

Han Woo Sung (Ko Jun) est l’archétype du mari volage et pétochard. Il n’a jamais imaginé que Kang Yeo Ju prendrait au sérieux sa déclaration enflammée. Son pire cauchemar : rentrer et trouver sa femme derrière les fourneaux l’accueillant avec un grand sourire. Rien ne l’effraie plus. Il est devenu expert dans l’art du camouflage et use de multiples ruses pour que sa femme ne découvre pas ses infidélités. Mais quand sa dernière conquête est assassinée, il commence vraiment à avoir des sueurs froides et n’hésitera pas à faire endosser à Song Jin Ho (Kim Ji Hoon) le rôle du salaud, au risque de lui faire perdre sa famille.

La force de ce drama est de laisser le spectateur élaborer ses hypothèses, sans jamais le guider. La présence des services secrets rend le mystère encore plus épais.

Monsieur Na (Oh Min Suk), chef des services secrets est sans doute le personnage le plus énigmatique, ses intentions ne sont pas claires, ce qui agace Cho Soo Hoo (Kim Young Dae) qui a reçu l’ordre de protéger Kang Yeo Ju et de tout nettoyer si besoin. Sa capacité d’observation et ses investigations vont peu à peu l’impliquer plus qu’il ne devrait.

Ce drama aborde, encore une fois, les liaisons dangereuses souvent entretenues entre politique, justice et monde du divertissement, le pouvoir mène parfois à des actes cruels et le thème des violences conjugales est ici traité de manière frontale avec des scènes extrêmement réalistes.

Entre sourires figés et suspicions, chacun sera tour à tour suspect et victime, le spectateur ne cessera de nager en eaux troubles, il sera perdu, curieux et anxieux. Le mystère est brillamment entretenu par une atmosphère chargée de non dit. La fin est totalement dingue. Ce drama est parfaitement maîtrisé.

La B.O. reste en tête et la présentation du drama est particulièrement soignée.

Alors n’hésitez plus, bon drama à tous !

La distribution de 바람피면 죽는다

Les acteurs principaux

La famille de Son Jin Ho

Baek Soo Jung et son gang

NSI les services secrets

Les inspecteurs de police

Les autres personnages

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Avril 2021 – Semaine 17 – ITZY, AB6IX, ENHYPEN, ONF, BIBI, Hot Issue, (G)-IDLE, eAEON? …

Previous article

Le maire de Séoul embauche un YouTuber conservateur pour gérer sa communication

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply