Titre출사표
Titre alternatif« Memorials » ou « Into the ring »
ChaîneKBS2
Diffusé du1er juillet au 20 août 2020
GenreComédie romantique
CastingNana, Parl Sung Hoon,Yoo Da In, Han Joon Woo,Ahn Nae Sang,Bae Hae sun,Yun Ju Sang
Disponible surViki et Netflix
Nombre d’épisodes16

Synopsis :

Koo Se Ra (Nana) vient d’une famille modeste, mais ne se laisse pas abattre. Elle fait des petits boulots pour subvenir à ses besoins. Elle est connue dans son secteur pour constamment filmer des plaintes citoyennes.

Seo Kong Myung (Park Sung Hoon) travaille comme fonctionnaire, il reste attaché à ses principes et fait du bon boulot. Les autres personnes ne l’aiment pas parce qu’il est asocial. Il va rencontrer Koo Se Ra.

Mon avis :

Voilà un drama qui tient toutes ses promesses, alors que la bande-annonce m’avait laissée perplexe. Je suis une inconditionnelle de l’acteur Park Sung Hoon, dont je trouve le jeu tout en finesse et subtilité, alors je me suis laissée tenter.

Dès le premier épisode, la personnalité pétillante de Koo Se Ra m’a plu. Cette jeune femme, entière et au caractère bien trempé tranche avec les rôles souvent dédiés aux personnages féminins, dans de nombreux dramas. Certes, Koo Se Ra est ce que l’on appelle une « emmerdeuse », elle harcèle littéralement les services de la municipalité dont elle est devenue le cauchemar.

La mère de Koo Se Ra a perdu beaucoup d’argent dans une entreprise hasardeuse, la famille a donc besoin d’argent. Koo Se Ra cumule les petits boulots et ravale sa colère jusqu’au jour où… Bref, elle ne supporte aucune injustice et le fait savoir.

Lorsqu’elle se lance dans la campagne électorale, pour renouveler le bureau, sa motivation est claire, c’est un job payé ! Son Q.G. de campagne sera le café manga, Kwon Woo-Young et Jang Han-Bi vont devenir les supportrices inconditionnelles de la candidate n°5. Seo Kong Myung reste sans voix, mais décide de suivre Koo Se Ra.

Elle va découvrir un monde de requins où se mêlent les pieds nickelés, brillamment interprété par ce trio :

Ce sont des girouettes qui s’adaptent et s’accrochent à leur siège.

Et Go Dong Chan (Oh Dong Min) illustre à la perfection le politique corrompu et sans gêne.

Le personnage de Koo Se Ra va évoluer et la naïveté des premiers moments va laisser place à un engagement sans faille pour être aux côtés de la population. Peu au fait des pratiques de négociations politiciennes, Koo Se Ra va utiliser des méthodes novatrices et pour le moins surprenantes, la négociation « partie de golf » en est la parfaite illustration.

Seo Kong Myung aura l’élégance de ne pas utiliser la naïveté de Koo Se Ra mais au contraire de se mettre à son service pour qu’elle profite des quelques avantages à être le « fils de… ».

Le point fort de ce drama est le couple Koo Se Ra et Seo Kong Myung ; l’alchimie est parfaite, le jeu de séduction vous fera mourir de rire, mais l’essentiel est ailleurs. Le couple se complète : elle est explosive et bornée, il est calme et tenace. Ce couple est une vraie réussite. Les excès de fureur de Koo Se Ra et la force tranquille de Seo Kong Myung amènent à un équilibre parfait. Mention spéciale aux scènes de baisers dont le réalisme et la simplicité rendent ce couple encore plus adorable.

Le jeu de Ki Min Soo dans le rôle de Kwon Woo Young, jeune mère célibataire est touchant de sincérité, dans son travail de secrétaire que l’on jette parce qu’on n’en a plus besoin.

Ce drama démontre que l’on peut faire de grandes choses avec parfois, des intentions de base inavouables, et que l’on peut, au prétexte de discours de surface agir comme un voyou.

Alors que les « anciens » sont liés par le poids d’un secret, les « jeunes » vont le déterrer pour rendre justice et avancer.

Ce drama dénonce les injustices et les magouilles du monde politique même à la plus petite échelle. Il dénonce aussi les conditions de travail des jeunes et le difficile combat des classes moyennes.

Ce drama a été une belle surprise, et le couple principal, pour une fois, y est pour quelque chose. Je ne suis pas fan du titre alternatif « Into The Ring » qui pour moi, n’a pas de rapport avec le thème du drama. « Memorials » est, à mon sens, plus approprié.

Bon drama à vous !

L’avis de Charlotte

Memorials est un de mes coups de coeur de l’année 2020. Drama léger et innovant, il dépoussière la catégorie normée et guindée des dramas politiques coréens. Memorials n’est ni sombre, ni lent, ni prise de tête. Il prend le contre-pied de cette tendance en proposant un scénario original : une jeune trentenaire sans expérience du milieu politique se présente à l’élection du conseil municipal de sa ville. Il faut d’ailleurs noter qu’il s’agit du premier travail de la scénariste Moon Hyun Kyung et qu’il est porté à l’écran après avoir remporté le grand prix du scénario du concours organisé par la Broadcasting Content Promotion Foundation en 2018 !

On se retrouve propulsé au plus près des élues qui oeuvrent pour l’amélioration de la ville et du quotidien de ses citoyens. Attention toutefois : intrigues, manigances et corruptions sont au rendez-vous ! Mais les problématiques sont traitées de manière subtile, sans gravité outrancière, sans lourdeur.

Goo Se Ra, un rôle haut en couleurs pour la talentueuse Na Na

Ce qui fait la force de ce drama pour moi, c’est d’une part l’héroïne Goo Se Ra interprétée par la merveilleuse Na Na. Déterminée à mener à bien sa mission, Goo Se Ra ne se laisse pas démonter. Novice dans ce véritable panier de crabes, elle parvient à tirer son épingle du jeu par son dynamisme et son esprit d’initiative. D’autre part, le duo qu’elle forme avec le fonctionnaire procédurier Seo Kong Myung – on retrouve un Park Sung Hoon à son meilleur – a vraiment déterminé mon coup de coeur pour ce drama. Leur complémentarité hors norme contribue à soutenir ce duo de choc dans toutes les situations et toutes les intrigues les plus perverses auxquelles ils sont confrontés.

Par ailleurs, la romance qui se développe entre eux s’intègre bien à la dynamique du drama. Pas de grands ébats, ni de verre d’eau renversé, il s’agit d’une romance ordinaire entre deux amis d’enfance qui se redécouvrent et qui développent naturellement des sentiments l’un envers l’autre. 

Goo Se Ra et Seo Kong Myung, un duo de choc tout en charme et en alchimie

Les personnages secondaires valent également le détour et servent un scénario complexe, sans rupture, mené avec brio de bout en bout. On passe un très bon moment à suivre les différentes situations !

En résumé, foncez (re)voir Into The Ring un vrai petit bijou de drama politique qui renouvèle le genre par sa fraîcheur, sa légèreté et son rythme. Même si vous n’êtes pas fan des dramas politiques, c’est justement l’occasion de vous réconcilier avec le genre !

La distribution

Le groupe du maire Jo Maeng Duk

Le groupe du chef Won So Jung

les représentants de Mawon

Les fonctionnaires du quartier de Mawon

La famille de Koo Se Ra

Le café manga

Médecin, un métier plus désiré en période de coronavirus par les enfants

Previous article

Dire bonjour en coréen : 안녕하세요 et autres formes

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply