Titre한 번 다녀왔습니다
Titre alternatifOnce Again
ChaineKBS
GenreComédie dramatique
DiffuséeDu 28 mars au 13 septembre 2020
CastingCheon Ho Jin,Cha Hwa Yeon, Kim Bo Yeon ,Lee Jung Eun, Lee Min Jung, Lee Sang Yeob , Oh Yoon Ah, Oh Dae Hwan, Lee Cho Hee, Moon Woo Jin, Moon Woo Jin, Baek Ji won, Song Seo-Young , Lee Ga Yeon, An Seo yeon, Oh Eui Sik, Jang Won Hyuk
Disponible surViki et Netflix
Nombre d’épisodes100 épisodes

Synopsis :

Partagez les joies et les peines d’une famille coréenne, on ne peut plus attachante. Song Young-Dal (Cheon Ho Jin) et Jang Ok-Boon (Cha Hwa Yeon) sont des marchands de poulets frits au marché de Yongju, Yongju Market. Song Young-Dal est le président de l’association des marchands, son épouse Jang Ok-Boon est une mère de quatre enfants, très fière de ses progénitures. Mais ils vont rapidement lui donner l’occasion de s’arracher les cheveux.

Mon avis :

Avec ce drama, KBS marque un grand moment de l’année 2020.

Tout d’abord, plantons le décor :

Nous sommes à Yongju Market., un marché couvert où tout le monde se connaît et où les commérages vont bon train.

Le couple principal est absolument irrésistible. Song Young-Dal a un caractère taciturne et est peu démonstratif, il est à la recherche de sa sœur, qu’il a dû abandonner lorsqu’il était jeune, et il ne se pardonne pas son geste. Jang Ok-Boon son épouse, à un caractère volcanique, elle ne supporte pas que l’on critique ses enfants.

L’aînée Song Ga-Hee (Oh Yoon Ah), après un mariage raté et un divorce douloureux, est une maman célibataire entièrement dévouée à son fils Kim Bo Yeon (Moon Woo Jin). Elle affiche toujours un côté euphorique, au risque d’agacer et de passer pour une ado immature. Prête à tout pour protéger son fils, alors, qu’elle même a été broyée par son ex et qu’elle a perdu toute confiance en elle.

Song Joon-Sun (Oh Dae Hwan), le fils de la famille, multiplie les galères entre boulot incertain et rêve de grandeur. C’est un cascadeur dans l’attente d’un éventuel succès et un papa peu présent qui ne sait comment faire la part des choses entre son travail et ses autres responsabilités. Il a une relation copain-copain avec son aînée Song Seo-Young (Lee Ga Yeon) et couve la petite dernière Song Seo-Jin (An Seo yeon) , qui souffre d’un handicap.

Song Na-Hee (Lee Min Jung), est la fierté de la famille, malgré son caractère imbuvable. Elle est pédiatre, poursuit une brillante carrière, et caracole de succès en succès, mais….

Song Da-Hee (Lee Cho Hee) ne semble pas trouver vraiment sa place au sein de la famille haute en couleur, elle ne sait pas que faire de sa vie, et c’est la trouble-fête.

Si, au début, le drama se met en place lentement, c’est pour mieux nous permettre de retrouver cette famille tout au long des épisodes.

J’étais curieuse de découvrir le jeu de Lee Min Jung absente des écrans depuis plus de trois ans, elle assure parfaitement son rôle de femme bourrée de principes et incapable de se remettre en question. Personne ne semble pouvoir lui faire entendre raison.

Oh Dae Hwan en père de famille dépassé et irresponsable fait transpirer une sensibilité qui lui donne un côté désarmant.

Mais attardons nous un instant, sur ce qui, à mon sens, fait la force de ce drama ; les couples.

Le couple parental est un véritable bonheur. Elle, excessive et à l’humeur changeante, lui, taciturne et secret. Mais la recette de longévité de ce couple mériterait d’être récompensée. Ce couple vous proposera des scènes de ménage inoubliables.

Le couple vedette, Song Na-Hee et Lee Sang Yeob est esthétiquement à la hauteur. Il y a une réelle alchimie et cela se voit à l’écran. Lee Min Jung est pétillante et dispose d’un bon potentiel de comédie. Lee Sang Yeob est juste irrésistible en énervé chronique. Ils vous feront rire et pleurer sans même que vous vous en rendiez compte.

Le couple mignon, est parfaitement incarné par les personnages de Song Da-Hee et Lee Sang Yi. Une maîtrise de la comédie parfaite, les deux acteurs tiennent leurs rôles jusqu’à la fin. Le jeu de ces deux acteurs est impeccable. Vous serez gavés de mignonneries aussi agaçantes que drôles.

Le couple Song Joon-Sun et Sung Hyun-Kyeong formé par les acteurs Oh Dae Hwan et Lim Jung Eun est le plus mature et le plus réaliste. Song Joon-Sun reste touchant en père maladroit quant à Sung Hyun-Kyeong, elle incarne à la perfection la femme divorcée assumant seule la charge de sa famille.

Le couple Song Ga-Hee et Park Hyo-Shin joué par Oh Yoon Ah et Moon Woo Jin est le plus atypique. Elle est plus âgée que lui, divorcée et mère de famille et à première vue beaucoup moins mature. La différence d’âge entre les deux acteurs est gommée par un jeu impeccable et une totale maîtrise de l’expression des sentiments.

Les quinquagénaires ne sont pas oubliés et au fil des épisodes des amours éphémères ou durables fleuriront tout au long de ce drama.

Les scénaristes, en choisissant de tourner ce drama dans le cadre d’un marché, permettent aux téléspectateurs de partager le quotidien de personnes ordinaires. De petits commerçants inquiets pour l’avenir à cause de la concurrence des centres commerciaux, l’inquiétude des parents pour l’avenir de leur enfant.

Mais que serait ce marché sans nos adorables commères, souvent insupportables mais tellement sympathiques, et que dire de l’arrivée en fanfare de Kang Cho-Yeon/Song (Lee Jung Eun Young-Sook) et de ses « filles » Lee Joo-Ri (Kim So ra) et Kim Ga-Yeon (Song Da Eun) qui vont faire trembler le marché.

Mention spéciale aux deux cascadeurs Oh Jung-Bong (Oh Eui Sik) et Lee Jong-Soo (Jang Won Hyuk) d’une maladresse terrifiante, c’est le couple le plus charmant, il donne une réelle dimension humaine. Naïf et vrai c’est le duo comique de ce drama. Mais c’est aussi grâce à eux et à leur loyauté que Song Joon-Sun va peu à peu découvrir le sens de la responsabilité.

Le fil rouge du drama est sans aucun doute, Choi Yoon-Jung (Kim Bo Yeon), parfaite en mère suffisante et bourrée d’ambitions pour ses garçons, si bien que ceux-ci l’évitent soigneusement, incapables de supporter ses sautes d’humeur et ses remarques acerbes, sans compter, ses sautes d’humeur, ses injonctions et ses pleurnicheries. Elle est très intrusive dans la vie de ses garçons et c’est invivable. Mais certains évènements peuvent bouleverser des vies et vous faire regarder sous une autre perspective.

Ma découverte est sans conteste Lee Yang Yi, qui a retenu mon attention. Il est très juste dans son jeu et dispose d’un énorme potentiel, c’est, à priori, un artiste talentueux et touche à tous. Un acteur à suivre.

Mon petit bémol concerne le couple Song Ga-Hee et Park Hyo-Shin, je regrette que l’histoire de ce couple n’ait pas été plus développée. Il l’aurait mérité. J’ai eu l’impression que les scénaristes n’étaient pas allés au bout de leur idée, et cela laisse un goût d’inachevé.

Cette saga familiale se regarde avec plaisir. Les moments de comédie sont dignes d’une pièce de théâtre et les thèmes de société abordés sont principalement : le divorce, l’irresponsabilité de certains pères, le combat des femmes divorcées et comment s’affranchir du regard des autres pour poursuivre ses rêves et s’accomplir.

Vous l’aurez compris, ce drama est mon coup de coeur de l’année 2020. Alors foncez ! Je vous laisse le soin de découvrir un final absolument délirant.

Bon drama à vous !

La distribution

La famille Song

La famille Yoon

La famille Sung

Le marché

Les cascadeurs

Coronavirus : le vaccin gratuit pour tous en Corée du Sud

Previous article

Park Geun-hye : sa peine confirmée par la Cour Suprême

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply