Mise à jour 23 octobre, 18h40

Les autorités coréennes ont confirmé que 36 personnes sont décédées après avoir reçu un vaccin.

L’autopsie réalisée sur le jeune homme de 17 ans atteste que son décès tragique et l’administration du vaccin ne sont pas liés. Un homme de 78 ans est décédé suite au blocage des voies respiratoires par de la nourriture. Ces deux cas sont les deux cas ayant officiellement une cause du décès assurément différente de l’administration du vaccin.

La ville de Pohang dans la province de Gyeongsangbuk-do et le district de Yeongdeungpo-gu à Séoul ont tous deux choisi de suspendre leurs programmes de vaccination pendant une semaine.

Article original

Actuellement, on dénombre 13 Sud-Coréens décédés après avoir reçu un vaccin contre la grippe ces derniers jours. Les craintes quant à la sécurité des vaccins augmentent bien que les autorités excluent quelconque corrélation.

Les autorités sanitaires ont déclaré mercredi qu’elles n’avaient pas l’intention de suspendre un programme visant à vacciner gratuitement environ 19 millions de personnes après qu’une enquête préliminaire sur six décès n’a révélé aucun lien direct avec les vaccins.

Aucune substance toxique n’avait été trouvée dans les vaccins et au moins cinq des six personnes étudiées souffraient de conditions sous-jacentes, ont déclaré des responsables.

En plus des 9 décès signalés par les autorités, l’agence de presse Yonhap a annoncé le décès de 4 autres personnes supplémentaire ce jeudi.

La campagne de vaccination gratuite a été relancée la semaine dernière. Cette dernière avait été suspendue après la découverte que 5 millions de doses avaient subi une cassure dans le respect de la chaine de congélation durant un transport. Les victimes ont des profils variés allant d’un garçon de 17 ans à un homme de 70.

En Corée du Sud, la situation inquiète et des rumeurs apparaissent. De plus en plus de commentaires sur les réseaux sociaux accusent des vaccins fabriqués en Chine. Cependant, selon les données officielles regroupées par l’agence Yonhap, la campagne gratuite est réalisée en collaboration avec 7 entreprises, dont 6 Coréennes (LG Chem, Green Cross, SK Bioscience, Boryeong Biopharma, Korea Vaccine et Ilyang Pharmaceutical), produisant en Corée du Sud et une entreprise Française (Sanofi Pasteur) produisant en France.

Regroupement d’articles de presse réalisé par KoreaIsGood.

Comebacks, Debuts, Sorties novembre 2020 : MONSTA X, MAMAMOO, BTS, GOT7, STAYC, AB6IX, E’LAST, Taemin, TREASURE, GFRIEND, MOMOLAND, CNBLUE, …

Previous article

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Octobre – Semaine 43 – NCT U, B1A4, LOONA, SEVENTEEN, D-Crunch, Crush, MAMAMOO, AleXa, CRAVITY, Yezi, …

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply