A KoreaIsGood nous aimons le week-end, même plus, nous l’ADORONS ! Pourquoi ? Le week-end, on a, un peu, plus de temps disponible alors on peu regarder des K Drama ou des films coréens !

En cette période de confinement, nous venons de lancer une série d’articles publiés tous les lundis « Les K-dramas à (re)découvrir », et on s’est dit, pourquoi ne pas faire pareil avec les films coréens ?! Alors prenez note dans votre agenda, car le vendredi sera jour du cinéma coréen à KoreaIsGood !

Voici donc notre première liste, de 3 films à visionner cette semaine.

Old Boy (2003)

Alors qu’il s’apprêtait à fêter l’anniversaire de sa fille, Oh Dae-su est arrêté par la police pour ivresse sur la voie publique. Arrivé plus tard, son ami, Joo-hwan, persuade les policiers de le laisser repartir. Mais, sur le chemin du retour, Oh Dae-su est enlevé. Il est ensuite séquestré dans une pièce, sans savoir par qui ou pourquoi, avec pour seul lien avec l’extérieur une télévision, par laquelle il apprend que sa femme a été assassinée, qu’il est le principal suspect du meurtre et que sa fille a été confiée à des parents adoptifs. Oh Dae-su passe le temps en s’entrainant à boxer contre les murs et en essayant de creuser un tunnel pour s’échapper.

Relâché quinze ans plus tard, toujours sans explication, Oh Dae-su se voit confier un téléphone et est contacté par le commanditaire de son enlèvement alors qu’il est dans un restaurant.

Hope (2013)

Les parents Dong-hoon et Mi-hee sombrent dans le désespoir : leur fillette So-won (Hope en anglais) a été victime d’une agression sexuelle qui lui laissera de graves séquelles physiques et psychiques. So-won n’était alors qu’une jeune fille menant une vie idyllique.

Parmi les séquelles, So-won est touché par du trouble de stress posttraumatique, ce qui affectera beaucoup sa famille, notamment son père. Cependant, avec beaucoup de courage, la famille et l’entourage de l’enfant s’engagent corps et âmes pour aider So-won à surmonter cette épreuve et se réintégrer dans la société.

Miracle in Cell No. 7 (2013)

Yong-gu, père de Ye-sung et atteint d’une maladie mentale se retrouve accusé d’un crime qu’il n’a pas commis et est envoyé en prison.

Yong-gu de son côté est dans la cellule numéro 7 avec 5 autres codétenus qui vont le soutenir, allant même jusqu’à faire venir sa fille dans la cellule.  

Des années plus tard, Ye-sung maintenant avocate se bat afin que la justice reconnaisse l’innocence de son père.

Ce film est basé sur l’histoire réelle d’un homme qui a été torturé et a plaidé coupable du viol et du meurtre d’une fillette de 9 ans le 27 septembre 1982 à Chuncheon avant d’être finalement innocenté en novembre 2008.

Hans Biomed, l’entreprise médicale au cœur de deux scandales

Previous article

Accusée de plagiait, la chanteuse Hong Jin-young (ex membre de SWAN) rend son Master et Doctorat

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply