Le régulateur financier sud-coréen a déclaré jeudi qu’il avait placé 32 conglomérats très endettés sous une surveillance plus étroite des réductions de dette afin d’éviter les défauts de paiement.

Selon le Financial Supervisory Service (FSS), les conglomérats qui doivent plus de 1,91 billion de wons (1,37 milliard d’euros) aux banques locales. L’an dernier, 28 groupes étaient sous contrôle.

La société maritime Hyundai Merchant Marine (HMM) et le constructeur Hyundai Development Company (HDC) figurent parmi les entreprises nouvellement inscrites sur la liste, a déclaré la FSS.

L’encours des prêts combinés des 32 groupes d’entreprises s’élevait à 255,9 billions de wons à la fin de 2020, a indiqué la FSS.

Les principales banques créancières vont évaluer la stabilité financière des 32 groupes sélectionnés et, selon les résultats, signeront un accord de restructuration et de redressement avec les groupes financièrement vulnérables.

FSS

Publié par Yonhap, repris par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood

De nouvelles informations suite à la noyade d’un étudiant dans la rivière Han

Previous article

Comebacks, Debuts, Sorties juin 2021 : MONSTA X, EXO, MAMAMOO, TWICE, B.I., GHOST9, EPEX, SEVENTEEN, N.Flying, …

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Business