L’agence de santé publique sud-coréenne a déclaré mardi qu’au total 88 personnes, sont décédées après avoir reçu des vaccins contre la grippe saisonnière. Il est affirmé que la plupart sont des personnes âgées.

Les décès ont capté l’inquiétude du public quant à la sécurité de ces vaccins, mais l’Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA) déclare que 83 de ces décès ont une relation très limitée avec les vaccins contre la grippe. Cinq autres cas font l’objet d’une enquête. Comme nous le mentionnons il y a quelques jours, pour certains cas la relation entre le vaccin et le décès a été prouvée comme inexistante.

Sur ce total, 38 personnes avaient 70 ans – 79 ans, 35 personnes âgées de 80 ans ou plus, 7 de moins de 60 ans et 8 de 60 ans à 70 ans, a indiqué le KDCA.

Les autorités sanitaires ont déclaré à plusieurs reprises qu’elles n’avaient trouvé aucun lien direct entre les vaccins contre la grippe et les décès, exhortant les gens à se faire vacciner avant le début de l’hiver alors que le coronavirus continu de se propager en Corée du Sud.

Jusqu’à présent, plus de 11,9 millions de Sud-Coréens ont reçu des vaccins gratuits contre la grippe, sur environ 19 millions de personnes conviées.

En général, la saison de la grippe arrive entre la fin novembre et décembre. Considérant que les vaccins antigrippaux provoquent le développement d’anticorps dans le corps environ deux semaines après la vaccination, les experts recommandent aux gens de se faire vacciner contre la grippe d’ici la mi-novembre.

Publié par Yonhap, repris par KoreaTimes, traduit et adapté par KoreaIsGood.

La Corée du Nord a-t-elle ouvert une nouvelle enquête sur le meurtre du fonctionnaire sud-coréen ?

Previous article

#ALIVE #살아있다

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Lifestyle