Ce vendredi 6 novembre, la chanteuse Hong Jin-young, qui était accusée de plagiat sur sa thèse, a annoncé le 6 qu’elle rendrait ses diplômes de maîtrise et de doctorat.

Le 6, Hong Jin-young lui a révélé « Je m’excuse sincèrement » et « Tout cela est de mon absurdité et de ma faute » à travers ses propres médias sociaux.

Hong Jin-young a déclaré: « Je travaille dur depuis 10 ans avec la sueur et les larmes qui coulent, mais je suis aussi bouleversé quand j’entends cette rumeur. Les parties qui ont été passées sans problème à l’époque sont maintenant jugées (…), donc quoi que je dise, cela ne peut être vu que comme une excuse, donc je suis frustré et contrarié. »

Elle s’est excusée à plusieurs reprises, disant que rendre son diplôme était «cela semble être la meilleure chose que je puisse faire», et «je m’excuse encore une fois d’avoir inquiété de nombreuses personnes».

Hong Jin-young a obtenu sa maîtrise du Département du commerce de l’Université de Chosun en 2009 avec une thèse intitulée «Une étude sur les tendances de l’industrie du contenu culturel à travers Hallyu». Elle a obtenu son doctorat en 2012 dans la même école.

Récemment, le Kookmin Daily a rapporté que le taux de plagiat était de 74% suite à l’examen de la thèse de maîtrise de Hong Jin-young après vérification sur un site anti-plagiat. Il y a également eu une controverse sur la question de savoir si le père de Hong Jin-young était professeur à l’Université de Chosun et affectait l’obtention de son diplôme.

L’agence IMH Entertainment a fermement nié le plagiat, citant l’opinion du professeur qui était en charge de la révision de la thèse et disant: «À l’époque, c’était une tendance à ajouter beaucoup d’annotations telles que le contenu des citations et les références», a poursuivi.

Publié par Yonhap, traduit et adapté par KoreaIsGood

3 films coréens à (re)découvrir ce week-end !

Previous article

Les sorties drama de novembre

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply