'Á¤ÀÎÀÌ ¾ç¸ð °¨Çü' ¼Ò½Ä¿¡ ¿À¿­ÇÏ´Â »ç¶÷µé (¼­¿ï=¿¬ÇÕ´º½º) ½ÅÁØÈñ ±âÀÚ = »ýÈÄ 16°³¿ù µÈ ÀÔ¾ç¾Æ Á¤ÀÎ ¾çÀ» ÇдëÇÑ ³¡¿¡ ¼ûÁö°Ô ÇÑ ÇøÀÇ·Î 1½É¿¡¼­ ¹«±â¡¿ªÀ» ¼±°í¹Þ¾Ò´ø ¾ç¸ð Àå¸ð ¾¾°¡ 26ÀÏ ¼­Ãʵ¿ ¼­¿ï°í¹ý¿¡¼­ ¿­¸° Ç׼ҽɿ¡¼­ ¡¿ª 35³âÀ¸·Î °¨Çü¹Þ¾Ò´Ù. ¹ý¿ø ¾Õ¿¡¼­ °¨Çü ¼Ò½ÄÀ» ÀüÇصéÀº ¾Æµ¿ÇÐ´ë °ü·Ã ½Ã¹Î´Üü ȸ¿øµéÀÌ ¿À¿­ÇÏ°í ÀÖ´Ù. 2021.11.26 hama@yna.co.kr/2021-11-26 12:50:10/

Vendredi, une cour d’appel a annulé la décision d’un tribunal local de réclusion à perpétuité pour une mère adoptive qui a assassiné sa fille, à une peine de 35 ans de prison, invoquant l’absence de preuves pour « une peine aussi lourde ».

Le tribunal a confirmé la décision de la juridiction inférieure d’une peine de cinq ans de prison pour le père adoptif, le tenant responsable de maltraitance d’enfants dans l’affaire très médiatisée.

La Haute Cour de Séoul a admis que la mère, surnommée Jang, était coupable du meurtre de sa fille adoptive, mais a déclaré dans sa décision qu’il est « difficile de trouver une preuve objective pour justifier la décision de réclusion à perpétuité, qui isolerait définitivement l’accusé de la société », ont rapporté les médias locaux.

Jang a été inculpée en décembre d’avoir abusé mortellement de sa fille adoptive, nommée Jeong-in, de juin à octobre 2020. L’enfant a subi de graves blessures abdominales et une hémorragie interne en raison de la violence de Jang.

En mai, Jang a été condamnée à la prison à vie, mais elle a fait appel, affirmant que la sanction était trop lourde.

Vendredi, la cour d’appel a déclaré Jang coupable d’avoir tué «volontairement» sa fille adoptive – comme la juridiction inférieure – en agressant physiquement l’enfant de 16 mois.

« La victime est décédée huit mois après son adoption, victime de violences pendant cette période. Nous ne pouvons même pas imaginer la douleur physique et mentale qu’elle a subie », a déclaré le tribunal.

Le tribunal a cependant estimé que la réclusion à perpétuité était une peine trop sévère, car Jang, 35 ans, n’avait pas « planifié » son meurtre ni cherché à dissimuler les preuves de ses actions, a-t-il déclaré. Le tribunal a également pris en considération le fait que Jang avait emmené sa fille à l’hôpital le jour de sa mort.

Publié par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood

Les infections quotidiennes inférieures à 3 000, mais les cas critiques atteignent un niveau record

Previous article

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Novembre 2021 – Semaine 47, Hwasa, SF9, Onewe, Gaho, NiziU, Ghost9, 2021 Gayo Daechukje, …

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply