coronavirus universités

Les craintes concernant le nouveau coronavirus de Wuhan semblent se répandre sur les campus universitaires en Corée du Sud. En effet, un grand nombre d’étudiants chinois reviennent des vacances d’hiver pour le début du nouveau semestre. De plus en plus d’étudiants sud-coréens font part de leurs inquiétudes, surtout ceux qui ont des camarades ou des colocataires chinois.

Selon Statistics Korea, le nombre d’étudiants étrangers étudiant en Corée du Sud en avril 2019 était de 160 165. Près de la moitié – 71 067 – étaient chinois.

Une étudiante de l’Université Ewha Womans a exhorté l’administration de son école à prendre les mesures de quarantaine appropriées, tandis qu’une étudiante de l’Université nationale de Séoul (SNU) vivant dans un dortoir du campus a souligné que des masques faciaux et un désinfectant pour les mains devaient être fournis au dortoir.

Mon dortoir a une salle de bain et des douche communes. L’école doit interroger à fond tous les élèves chinois sur leurs voyages à la maison cet hiver.

Etudiante à SNU

Un étudiant de l’Université de Kookmin a fait écho à la peur, se disant préoccupé par la propagation du coronavirus sur le campus après le début du semestre de printemps car son école compte également un grand nombre d’étudiants chinois.

Evidemment, la plupart des étudiants universitaires se gardent des craintes sans fondement et des remarques haineuses sur les étudiants chinois.

Il est vrai que nous avons beaucoup d’étudiants chinois dans le dortoir et le campus, mais tous les Chinois ne sont pas porteurs de virus et les non-Chinois peuvent être porteurs

Etudiant à SNU

En guise de préventions, certaines universités ont commencé à prendre des contre-mesures.

SNU, par exemple, a récemment envoyé un message à tous ses élèves demandant à quiconque s’étant rendu à Wuhan après le 13 janvier de ne pas venir à l’école pendant 14 jours. Il exige également que les élèves et les employés de l’école portent des masques faciaux.

L’université de Yonsei et l’université de Sogang ont également envoyé des courriels ou des avis aux étudiants et aux responsables des écoles à la recherche d’informations sur les visiteurs de la province chinoise de Hubei et sur les symptômes pouvant être causés par le coronavirus. De plus, l’université de Yonsei a fermé ses portes pendant plusieurs jours. Les étudiants ont été informés par email cependant ce dernier ne mentionnait pas le coronavirus.

L’Ewha Womans University a annulé toutes les visites de campus de groupe.

Dans le même esprit, l’Université Yonsei et l’Université des femmes de Sookmyung ont annulé leurs programmes d’orientation et autres événements pour les étudiants de première année. Le SNU, l’Université de Corée et d’autres universités ont déclaré qu’elles envisageaient de retarder ou d’annuler les événements d’orientation de première année de cette année.

Jusqu’à présent, la Corée du Sud a confirmé quatre cas de coronavirus. Trois d’entre eux impliquent des ressortissants sud-coréens. Le gouvernement prend des mesures afin d’éviter que la maladie se propage.

Pendant ce temps, le ministère de l’Éducation a déclaré qu’il discutait avec les universités nationales des moyens de contenir la propagation du virus.

Le ministre de l’Éducation, Yoo Eun-hae, prévoit de rencontrer des représentants des principales universités nationales mercredi après-midi pour discuter des mesures de quarantaine pour les étudiants chinois. Ils discuteront également de la façon de gérer les prochaines cérémonies de remise des diplômes.

Cet article sera mis à jour lorsque nous aurons connaissance d’autres mesures mises en application par des universités sud-coréennes.

Comeback, Debut et sortie Kpop fin février 2020 : BTS, GFriend, MonstaX, Pentagon, Twice, …

Previous article

[Infographie] – Les entreprises sud-coréennes se mobilisent contre le coronavirus

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply