De nouvelles informations continuent à émerger concernant la nuit où Sohn Jung-min a disparu près de la rivière Han. L’étudiant en médecine a été retrouvé mort dans la rivière le lendemain.

Pour le moment, la police a confirmé que Sohn était avec un ami au parc de la rivière Han jusqu’à environ 3 h 38 du matin le 25 avril. Plus tard, vers 4 h 27, son ami s’est réveillé seul et est rentré chez lui sans savoir où Sohn était allé.

Plus tard, la police a vérifié chacun des 154 véhicules entrant et sortant du parc de la rivière Han et a trouvé sept témoins, tous des pêcheurs. Ils ont déclaré avoir vu un homme marcher dans l’eau à 4 h 40 faisant un bruit « ah, euh ». Ils ont dit que l’homme avait commencé à nager alors que l’eau était à hauteur de poitrine.

Les pêcheurs étaient à environ 80 mètres de l’homme et n’ont vu personne d’autre. Ils ne l’ont pas signalé à la police parce qu’ils ne pensaient pas que c’était une urgence, selon la police.

La police se concentre maintenant sur l’identification de ceux qui sont allés dans la rivière ce jour-là en cherchant des témoins supplémentaires et en analysant les images de vidéosurveillance.

Pendant ce temps, la semaine dernière, le National Forensic Service a publié les résultats d’une autopsie qui a conclu que Sohn s’était noyé.

La mort mystérieuse de l’étudiant en médecine a beaucoup attiré l’attention du public ces dernières semaines. Plus de 200 000 personnes ont signé une pétition sur le site de la Maison Bleue demandant au bureau présidentiel de clarifier la cause du décès.

L’affaire a également donné lieu à diverses théories du complot et à des spéculations selon lesquelles l’ami de Sohn l’aurait peut-être tué et tenté de le dissimuler. Certains internautes ont carrément accusé l’ami, le traitant de meurtrier avec sa famille. Un hôpital géré par le père de l’ami de Sohn a fermé ses portes en raison de commentaires malveillants postés après la publication du nom et de la photo de son fils sur Internet.

La police a demandé au public de leur faire confiance et d’attendre les résultats de leur enquête au lieu de répéter des soupçons non fondés. «Des faits non confirmés se sont répandus comme s’ils étaient vrais depuis les premiers jours de l’enquête et ils ont semé une confusion inutile dans l’enquête et dispersé le pouvoir d’enquête», a déclaré la police.

La police a effectué une analyse médico-légale d’une voiture que la famille de l’ami de Sohn a conduite sur le site de Banpo Han River Park, ainsi que de l’ordinateur portable de l’ami et des smartphones de ses parents.

Publié par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood

Palmarès des 57èmes Baeksang Arts Awards

Previous article

32 conglomérats placés sous surveillance financière

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply