Deux diplomates coréens se sont suicidés durant leurs affectations à l’étranger au cours des trois derniers mois, selon des sources au ministère des Affaires étrangères.

Le ministère a confirmé que les diplomates ne s’étaient pas plaints de problèmes liés au travail et cherche à savoir s’ils souffraient de dépression après des affectations prolongées en raison de la pandémie.

Les coordonnées des deux diplomates ont été cachées à la presse à la demande de leurs proches.

Il a été impossible de rentrer chez nous, car nous devons être en quarantaine pendant deux semaines en Corée, puis en quarantaine pendant deux autres à notre retour dans le pays hôte.

Diplomate au JoongAng Ilbo sous couvert d’anonymat.

La quarantaine de deux semaines peut, en fait, être levée pour les diplomates voyageant pour travailler à destination et en provenance de Corée. Mais comme tous les autres visiteurs en Corée, les diplomates rentrant chez eux en vacances se doivent de respecter la règle de quarantaine de deux semaines.

La pandémie en général a rendu les missions plus stressantes pour les diplomates.

En tant que diplomate, vous ne pouvez pas vous empêcher d’être très prudent dans vos réunions avec d’autres personnes dans le pays hôte, car vous ne voulez pas être ce diplomate coréen qui est infecté et qui a ensuite un impact négatif sur tout le travail qui doit être fait à l’ambassade. Ainsi, les diplomates finissent par faire la navette entre leur domicile et leur ambassade, et ne vont nulle part ailleurs.

Certains diplomates dont les familles sont restées en Corée n’ont pas vu leurs enfants depuis plus d’un an.

Nous avons même entendu dire qu’un Coréen s’était plaint dans une ambassade, lançant des jurons contre les membres du personnel, exigeant qu’ils fassent quelque chose pour accélérer le processus de vaccination des Coréens, ou pour fournir aux résidents des vols de retour vers la Corée.

« Certains diplomates n’ont pas pu rentrer chez eux depuis près de deux ans », a déclaré un responsable du ministère. « Ils étaient ravis d’apprendre qu’ils pouvaient rentrer à la maison pour se faire vacciner. Nous espérons que le répit, bien qu’il puisse être bref, leur donnera un peu de temps pour se détendre et passer du temps avec leur famille et leurs amis.

Le nombre d’appels reçus par les sections consulaires des ambassades de Corée est passé de 240 019 cas en 2019 à 315 679 en 2020, selon le ministère des Affaires étrangères. Parmi les appels en 2020, 116 376, soit environ 36%, concernaient des accidents et des situations d’urgence impliquant des citoyens coréens.

Le ministère a ajouté qu’il offrira des programmes de traitement du SSPT aux agents consulaires chargés de gérer les accidents et les urgences impliquant des citoyens coréens.

Publié par koreajoongangdaily, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Les pluies torrentielles font d’impressionnants dégâts en Corée alors qu’elles vont continuer

Previous article

En Corée du Sud l’épidémie repart alors que seulement 10% de la population est entièrement vaccinée

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply