La Corée est dans sa quatrième vague de pandémie de COVID-19, selon les autorités sanitaires. Avec 1275 nouveaux cas détectés mardi, c’est un record pour le pays.

En réponse, les autorités ont décidé de maintenir le niveau actuel de distanciation sociale pour Séoul et la zone métropolitaine environnante, mais ont averti qu’il pourrait bientôt être porté au plus haut si la tendance à la hausse actuelle prévalait.

L’augmentation est en grande majorité concentrée dans la zone métropolitaine de Séoul.

Par groupe d’âge, le KDCA a déclaré que le virus se propage parmi les personnes dans la vingtaine et la trentaine qui sont socialement actives et dont la plupart n’ont pas encore reçu de vaccin.

Dans ce contexte, le gouvernement a décidé de prolonger d’une semaine supplémentaire les mesures de distanciation sociale en vigueur dans la région métropolitaine jusqu’au 14 juillet, tout en avertissant que le niveau le plus élevé pourrait être mis en œuvre en fonction des circonstances.

« Si nous ne parvenons pas à maîtriser la situation actuelle dans les deux ou trois jours, nous examinerons l’imposition du niveau de distanciation sociale le plus élevé », a déclaré le Premier ministre Kim Boo-kyum lors d’une réunion de l’équipe d’intervention COVID-19.

Les mesures ayant des effets sous une dizaine de jours, nous pouvons donc en conclure que les autorités coréennes sont déjà en train de statuer sur la mise en place ou non du plus haut niveau de distanciation sociale.

Le niveau le plus élevé du nouveau système de distanciation sociale est le niveau 4, en vertu duquel les rassemblements privés de plus de trois personnes sont interdits le soir après 18 heures. Les restaurants, cafés et bars sont autorisés à rester ouverts jusqu’à 22 heures, mais l’exploitation des installations de divertissement nocturne est interdite.

Le président Moon Jae-in a également ordonné des mesures rapides pour freiner la propagation du virus dans la zone métropolitaine.

Il a ordonné une « grande extension des capacités de tests préventifs en mobilisant des militaires et des policiers », et a souligné une « politique de tolérance zéro contre les contrevenants aux mesures de quarantaine », selon la porte-parole de Cheong Wa Dae, Park Kyung-mee.

Le ministère de la Santé et du Bien-être a déclaré qu’il étendrait les tests préventifs aux personnes dans la vingtaine et la trentaine en mettant en place des centres de test de fortune supplémentaires dans les zones fréquemment visitées par les jeunes, notamment Hongdae et Gangnam.

Le ministère a fortement recommandé aux personnes de ce groupe d’âge de passer un test, même celles qui ne présentent pas de symptômes de coronavirus. Il a également recommandé aux entreprises de la région métropolitaine d’étendre les modalités de travail à domicile.

Pendant ce temps, les experts médicaux ont insisté sur le fait que des mesures plus strictes sont nécessaires pour contrôler la situation actuelle, exprimant leur inquiétude quant au fait que le pays pourrait connaître une croissance explosive des cas de COVID-19 dans les semaines à venir compte tenu de la saison des vacances d’été et de la propagation de la variante Delta hautement contagieuse parmi les patients asymptomatiques.

Contrairement à la troisième vague de la pandémie, les cas d’infection actuels ne sont pas attribués à certains groupes massifs, ce qui signifie que le virus se propage rapidement par contact de personne à personne.

Chon Eun-mi, professeur de médecine respiratoire à Ewha Womans University.

Le gouvernement devrait prendre des mesures plus audacieuses en augmentant le niveau de distanciation plutôt que de prolonger d’une semaine les mesures actuelles, car les mesures temporaires peuvent aggraver la fatigue du public et réduire sa sensibilisation à la situation actuelle.

À l’heure actuelle environ 30% de la population coréenne a reçu une première dose et seulement 10% sont entièrement vaccinées. La situation en Corée du Sud est donc bien différente de celle de la France ou de l’Angleterre qui se permettent d’ouvrir malgré des cas en hausse puisque le risque de pression hospitalière et de forme grave reste présent en Corée du Sud.

Publié par KoreaTimes, traduit et adapté par KoreaIsGood

Deux diplomates coréens se sont suicidés ces 3 derniers mois

Previous article

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Juillet 2021 – Semaine 27 Day6 – Even Of Day, SF9, BTS, Taeyeon, Kyuhyun, 2PM, BXK, …

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply