assurance étrangers

A partir de juillet 2019, tout étranger résidant en Corée du Sud pendant plus de 6 mois devra souscrire à « National Health Insurance Service », la sécurité sociale coréenne.

A l’heure actuelle, cette assurance est optionnelle pour toutes les personnes présentes en Corée plus de 3 mois. La loi actuellement en vigueur sera modifiée le 16 Juillet. A partir de cette date, tous les étrangers n’étant pas sous le régime « employer insurance plan » devront souscrire à la « National Health Insurance Service ». Le prix sera similaire à ceux des coréens, soit 110 000 wons par mois (83€).

Des ajustements et réductions de prix seront possibles selon votre situation. Par exemple, les résidents permanents et personnes immigrées mariées, le coût peut être ajusté en fonction de la situation financière de la personne assurée. Mais pour ceux dont la situation financière ne peut pas être documentée, des frais moyens seront facturés.

Les étudiants bénéficieront, eux-aussi d’une assurance moins coûteuse avec un coût de 56 530 Won par mois, soit 339 180 won pour 6 mois (256€).

Les personnes souscrivant à une assurance dans leurs pays pourront demandés d’être exemptés. Rappelons, que dans l’exemple du visa étudiant, une couverture est obligatoire afin d’obtenir le visa. Les conditions d’exemptions sont donc floues. Evidemment, si la souscription n’est pas payée, cela sera un point négatif dans le dossier de la personne à l’immigration en cas de demande d’extension ou d’une potentielle nouvelle demande de visa.

Concernant les écoles, bien que la loi ait été présentée en première lecture en juin 2018, le ministère de l’éducation à présenter ces modifications cette semaine aux écoles supérieur, quelques jours avant la fin des requêtes de modifications ce mercredi.

De son côté, le gouvernement s’explique. Premièrement, plusieurs cas d’étrangers se faisant soigner gratuitement sans payer « National Health Insurance Service » puis quittant le pays ont été recensés. Il est aussi expliqué que les services couverts sont plus larges que les assurances privées, ce qui explique aussi la différence de prix.

Cette analyse n’engage que Tchemita, rédacteur de KoreaIsGood. Il semblerait que les étrangers, et notamment les étudiants venant sur une année complète ou plus, devront payer deux assurances : une dans leur pays de résidence et celle en Corée du Sud. En effet, afin d’obtenir un visa une assurance couvrant notamment le rapatriement est requise. Etant donné que les services aux étrangers inclus dans le « National Health Insurance Service » sont identiques aux services pour les étrangers sont identiques à ceux des coréens, le rapatriement ne sera pas inclus et les conditions d’exemptions sont floues. En effet, pourquoi obliger les étudiants à souscrire à la « National Health Insurance Service » sachant qu’ils sont déjà obligés de prendre une assurance ?

Une pétition sur le site de la Maison Bleu a été ouverte, elle rassemble déjà plus de 34 000 signature ce dimanche. Affaire à suivre !

La femme qui a tenté de se suicider va devoir rembourser

Previous article

Homeplus sanctionné pour abus de pouvoir

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Lifestyle