Titre Forest 포레스트
Chaine KBS2
Genre phychologie, romance
Casting Park Haejin, Choi Boah , Jung Yeonjoo, No Gwangsik
Disponible sur RakutenViki
Nombre d’épisodes 32 mini-épisodes

Synopsis de Forest 포레스트

Une brillante carrière dans un des meilleurs hôpitaux de Seoul, un petit ami fou amoureux et attentionné, tout semble sourire à Jung Youngjae (Cho Bo ah). Cependant, trahie et humiliée elle va poser ses valises dans la forêt de Miryeong pour exercer dans un petit hôpital de campagne, coincée avec un collègue plus intéressé par les loisirs créatifs que par la médecine et d’un cynisme certain, et secondée par une secrétaire désabusée et peu disposée au changement, l’enthousiasme de Jung Youngjae est un peu douché. L’hôpital est désert et les habitants hostiles, mais notre médecin est tenace.

De son côté, Kang Sanhyeok (Park Haejin) est le patron de Red Line Investiments réalise de juteuses affaires au profit d’un cabinet d’investissements. Certes, la rivalité qu’il entretient avec un de ses collègues pour s’attirer les bonnes grâces d’un investisseur, l’irrite un peu, mais son partenaire de travail Park Hyeongsoo (Lee Sihoon) et son infatigable capacité à s’investir lui permettent de se jouer de cette situation. Cependant, il doit revoir ses plans et le voilà enrôlé dans la caserne de pompiers de Miryeong qui protège cet écrin de verdure tant convoité. À la caserne, l’accueil est glacial, et l’attitude hautaine de Kang Sanhyeok désespère ses collègues plus habitués à une ambiance fraternelle.

À priori, nos deux protagonistes n’ont rien en commun et aucune raison de se rencontrer et pourtant, au milieu de la forêt chargée de secrets ils vont devoir se supporter car contraint de partager la même location. C’est le choc des cultures.

Mon avis sur Forest 포레스트

C’est le trailer et l’OST qui m’ont d’abord convaincu. J’avais vu Cho Bo ah dans d’autres dramas et j’avais bien aimé son style. Quant à Park Haejin je l’avais vaguement aperçu en regardant quelques minutes du drama « Cheese in the Trap »

J’ai tout de suite accroché au personnage de Kang Sanhyeok : froid, calculateur, insensible et peu habitué à ce qu’on lui résiste, sa vie tourne autour d’un simple adage «Le temps c’est de l’argent. »

J’ai aussi découvert chez cet acteur, un potentiel comique qui, dans ce drama, est bien exploité. Cela permet un vrai contraste avec les scènes plus dramatiques où douleur et trauma refoulés sont joués avec justesse.

Cho Boah est un cran en deçà, certes, elle arrive à être crédible dans son rôle de médecin mais peine à convaincre par moment, et puis ses mimiques sont franchement agaçantes, mais son personnage frais et optimiste, la rend attachante.

Oh Bomi (Jung Yeonjoo ) est pour moi, le personnage féminin le plus en vue de ce drama. Fonctionnaire de l’équivalent de l’ONF (Office National des forêts), elle est incorruptible. Décalée et entière, elle se retrouve dans des situations aussi embarrassantes que comiques. Choi Chang (No Kwangsik) pompier à Miryeong et fils d’un exploitant forestier tombe sous le charme de cette fille pas comme les autres au grand désarroi de son père. Choi Chang est un des personnages centraux de ce drama car il est au cœur des relations de chacun. Il va devoir affronté une réalité qu’il aurait sans doute préféré ignorer.

Mon capital sympathie va sans hésiter à l’équipe de pompiers. La vie en caserne, les interventions et les traumatismes profonds qu’ils vivent font de cette équipe les témoins involontaires de la folie de certains. Cependant, malgré des moments d’abattement, ils affrontent le quotidien avec le sens du devoir.

Ce drama illustre le combat du « pot de fer contre le pot de terre » : corruption, course au profit, ne font pas bon ménage avec une notion telle que la préservation de l’environnement, les dérives sont connues. Dénoncer ou cacher, tel est le choix qui s’offre à chacun, mais cela en vaut-il la peine ?

Le pouvoir de l’argent reste la thématique principale de ce drama. Mais loin des turpitudes de la société frénétique, le cadre de la forêt se prête au temps de la réflexion et du travail sur soi, il exposera des traumas refoulés et bien plus encore, sans pour autant tomber dans le pathos.

Seul bémol, le final, comme souvent dans les dramas coréens. Une petite déception car jusque-là j’avais vraiment trouvé ce drama bien conçu. Le couple principal fonctionne bien et correspond à l’esthétisme du drama qui parfois nous propose des plans dignes d’un documentaire.

Les apparitions de Park Hyeongsoo (Lee Sihoon) sont parfaites. Il est un des personnages les plus sympathiques du drama.

J’espère que le potentiel comique de Park Haejin sera exploité dans de prochains dramas.

Forest reste un drama bien construit, avec de l’humour, de l’action et de la romance. S’y ajoute la découverte d’une magnifique forêt et d’un cadre enchanteur, qu’il faut préserver à tout prix. De quoi passer un bon moment.

Les personnages principaux :

Cho Boah
Jung Youngjae
Park Hae Jin
Gang SanHyeok
Jeong Yeon Ju
Oh Bo Mi
No Kwangsik
Choi Chang

Le 119

Ryu Seungsoo
Bong Daeyong
woo Junkook
Ki Pilyoung
Gueum Kwangsan
Yang Cheolsik
Kim Eunsoo
Kook Soontae
Myung Jaehwan
Kim Mansoo

Hôpital de Miryeong

Ahn Sangwoo
Park Jinman
Ko Suhee
Infirmière Kim
Lee Namhee
Directeur de l’hôpital

Red Line Investments

Lee Sihoon
Park Hyeongsoo
Kim Soohyun
Président Jang
Jung Sookyo
Han Jiyong

Le groupe Taesong

Choi Kangil
Kwon Joohan
Kim Youngpil
Jo Gwangpil

La multiplication des partis politique va porter confusion aux prochaines élections en avril

Previous article

Comeback de Kang Daniel avec ‘CYAN’

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply