Hanwha Total, l’entreprise détenue 50:50 par Hanwha et Total est en pleine crise.

Le 17 Mai à 11:45 et le lendemain à 5:40, la zone de production proche de Seosang a fuité. Environ 110 tonnes de matières fortement toxique d’un réservoir de 170 tonnes se sont ainsi évaporées. Ce mélange incluait notamment du Styrène, un composant invisible à l’œil nu mais nocif et inflammable. En conséquence, 630 personnes, souffrent des nausées, des étourdissements et des douleurs oculaires.

L’ histoire ne s’arrête pas là. Le groupe est suspecté d’avoir essayé de couvrir les deux fuites à la population et aux autorités.

Les pompiers ont été appelés presque 45 minutes après la première fuite. De son côté la mairie ne reçoit aucune information et aura du appeler le groupe pour confirmer la première fuite.

Il n’y avait aucun rapport sur l’accident jusqu’à ce que la mairie appelle pour confirmer la première fuite, et il n’y avait aucun rapport sur la deuxième fuite.

Mairie de Seosang

Nous prévoyons de prendre des mesures s’il s’avère que la société a enfreint la réglementation.  En collaboration avec le ministère de l’Environnement et le bureau de l’environnement du bassin de la rivière Guem, nous vérifierons d’abord si l’entreprise a enfreint la loi sur le contrôle des produits chimiques toxiques, puis nous vérifierons des aspects tels que la qualité des gaz d’échappement et des liquides émis.

Représentant de la province de Chungcheong.

De son côté l’entreprise s’excuse auprès des personnes touchées par la fuite.

Elle explique la fuite par une rapide et forte surchauffe de l’unité qui est passée à plus de 100° au lieu des 50-60° de la procédure. Hanwha Total annonce que l’unité affectée par la fuite à été refroidie et la fuite bouchée. Une inspection, réalisée pas une entreprise externe, aura lieu afin de déterminer les causes de la fuite.

SK adopte la semaine à 4 jours

Previous article

[PhotoInfo] De moins en moins de fermiers en Corée du Sud

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply