Un dispositif médical utilisé à l’intérieur du corps humain par Hans Biomed, un fabricant de dispositifs médicaux côté au KOSDAQ (bourse coréenne), se retrouve au coeur d’un nouveau scandale cette semaine.

Le ministère de la Sécurité sanitaire des aliments et des médicaments (directeur Kang-rip Kim) a émis une ordonnance de rappel pour le produit hémostatique absorbant de Hans Biomed ‘Stifoss ‘(n ° 12-396) et a cessé de le vendre. Le ministère de la Sécurité sanitaire des aliments et des médicaments a indiqué la raison de l’ordre de rappel, affirmant qu’il était «fabriqué différemment des exigences de la licence».

Le produit ciblé, Stifoss (스티포스), une pâte anti-saignement, est accusé d’être basé sur des composants réservé à la R&D et interdit à l’utilisation médicale.

Ce nouveau scandale survient après la mise en lumière d’un premier cas visant un autre produit de Hans Biomed. Plus tôt dans la semaine, la police à annoncé avoir ouvert une enquête sur l’entreprise prouvant qu’elle utilise des matériaux nocifs pour le corps humain dans des prothèses mammaires. Ici aussi, l’entreprise est accusée d’utiliser des matériaux non conçus pour des implémentations médicales sur des humains.

Pour en savoir plus sur la chirurgie esthétique en Corée du Sud

Révélé par Newstapa, traduit et adapté par KoreaIsGood.fr

Nouvelle faille dans la sécurité à la frontière, 10 heures pour arrêter un transfuge

Previous article

3 films coréens à (re)découvrir ce week-end !

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Business