Selon une étude publiée lundi, le nombre d’accidents de la route causés par la conduite sous l’influence (CSI) a encore augmenté cette année. Il avait fortement diminué en 2019 suite à l’application de réglementations plus strictes contre les conducteurs en état d’ébriété.

Le nombre d’accidents CSI a augmenté malgré une réduction du volume de trafic et des mouvements de personnes à la suite de l’épidémie de COVID-19 qui a débuté en janvier dans le pays.

Selon le rapport publié par le Samsung Traffic Safety Research Institute affilié à Samsung Fire and Marine Insurance, le nombre d’accidents CSI signalés à la compagnie d’assurance de janvier à août a atteint 4627, après avoir déjà dépassé les 3787 signalés l’année dernière.

La société d’assurance avait reçu environ 5000 rapports d’accidents DUI par an entre 2016 et 2018, mais le nombre est tombé de manière significative à 3787 l’année dernière, à la suite de l’application d’une révision du Code de la route en juin, qui a introduit une limite d’alcoolémie légale inférieure de conducteurs et des sanctions plus fortes.

La loi « Yoon Chang-ho Act » demande que les permis de conduire soient suspendus lorsque le taux d’alcoolémie des conducteurs est de 0,03% ou plus, et révoqués lorsque le niveau est de 0,08% ou plus.

Auparavant, les permis de conduire étaient suspendus lorsque le taux d’alcoolémie des conducteurs était de 0,05% ou plus, et révoqués lorsque le niveau était de 0,1% ou plus.

La loi stipule également que les conducteurs peuvent être condamnés à la réclusion à perpétuité lorsque leur conduite sous emprise de l’alcool entraîne la mort.

L’institut de recherche a noté que parmi 130 654 personnes dont le permis de conduire a été révoqué de janvier à août, 59 102, soit 45,2%, étaient impliquées dans la conduite en état d’ébriété.

Le chiffre s’établissait à 58,1% en 2018 et avait considérablement chuté à 36,6% l’année dernière.

Parmi les 158 000 personnes qui ont de nouveau obtenu leur permis de conduire en 2015 après que leur permis a été révoqué pour conduite en état d’ébriété, 14% ont à nouveau été arrêtés en train de conduire sous l’influence jusqu’au mois dernier, selon l’institut de recherche.

Publié par KoreaTimes, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Des prêts presque à taux 0 fournis par Séoul aux entreprises

Previous article

Comebacks, Debuts, Sorties octobre 2020 : BLACKPINK, WEi, Golden Child, Weeekly, LOONA, TXT, TWICE, SF9, …

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply