Cinq enfants ont été traités pour insuffisance rénale après une épidémie d’E. Coli dans une école maternelle à Ansan, dans la province de Gyeonggi, a annoncé vendredi les autorités sanitaires.

Kim Jae-seon, un haut responsable du centre de santé Ansan Sangnoksu, qui enquête sur l’épidémie, a déclaré que 15 enfants d’âge préscolaire ont été détectés par des symptômes hémolytique et urémique – une forme d’insuffisance rénale associée à une infection à E. coli.

Nous sommes toujours en train d’identifier la source de contamination et de saisir l’ampleur de l’épidémie

Les enfants sont « soupçonnés d’être dans un état stable », a-t-elle déclaré, ajoutant que l’un des cinq patients sous dialyse avait été retiré de la thérapie rénale ce matin.

Selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies, jusqu’à 15% des personnes infectées par E. coli développent cette maladie qui peut être fatale, en particulier chez les enfants.

Le Dr Eun Byung-wook, spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques, de l’hôpital universitaire Nowon Eulji, dans le nord de Séoul, a déclaré que si la plupart des enfants se sont rétablis du syndrome en quelques mois, certains pourraient souffrir de problèmes de santé plus durables.

Depuis que le premier patient a été détecté au préscolaire le 18 juin, les responsables de la ville ont testé 295 personnes liées à l’épidémie pour découvrir que 49 étaient positifs pour E. coli, et 99 autres attendaient des résultats. Au moins 102 personnes ont signalé des symptômes tels que diarrhée, selles sanglantes, vomissements, vertiges et fièvre. Sur les 32 hospitalisés, neuf seulement ont été libérés, les autres étant toujours en traitement.

Article publié sur KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Welcome 오서와

Previous article

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Juin – Semaine 26 – SEVENTEEN, BLACKPINK, BTS, GOLDEN CHILD, VICTON, ASTRO, TXT…

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply