La Corée du Nord et la Corée du Sud se rencontrent cette semaine lors des éliminatoires de la Coupe du monde pour le tout premier match de compétition masculin à Pyongyang.

Les équipes – avec l’attaquant vedette de Tottenham, Son Heung-min, faisant partie du groupe sud-coréen – devraient se rendre sur le terrain du stade Kim Il-sung Stadium ce mardi.

Nous sommes loin de la chaleur transfrontière de l’année dernière, lorsque Moon Jea-in a saisi les Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang afin de négocier le processus des pourparlers entre Pyongyang et Washington. Organisant ainsi lui-même trois sommets avec Kim Jong-un. En effet, rappelons que les négociations sur la dénucléarisation sont mainteannt bloquées depuis le sommet d’Hanoi, malgré une tentative de reprise il y a quelques semaines.

Maintenant, la Corée du Nord a même refusé les discussions directes avec la Corée du Sud pour la logistique du match. La communication avec Séoul a été faite uniquement par l’intermédiaire de la Confédération Asiatique de Football.

La CAF a qualifié le match «d’un des matchs les plus attendus» des éliminatoires de la Coupe du Monde. Cependant quelques jours avant le match, rien n’indique qu’une couverture télévisée en direct sera mise en place.

Il était également difficile de savoir si des personnes autres que l’équipe sud-coréenne et le personnel seraient en mesure d’aller à Pyongyang.

Nous avons contacté la Corée du Nord sur ces questions par divers moyens, mais aucune réponse n’a encore été donnée. Nous trouvons cela décevant.

Porte-parole du ministère de l’Unification de Corée du Sud

La FIFA a déclaré qu’elle était « en contact régulier » avec la Corée du Sud et la Corée du Nord pour la préparation du match, mais n’a pas donné plus de détails.

Le football a le pouvoir unique de rassembler les gens dans un esprit de fête et de fair-play et nous espérons sincèrement que ce sera le cas le 15 octobre à Pyongyang

Porte-parole de la FIFA

Drapeau et hymne

Les deux pays sont encore techniquement en guerre après la guerre de Corée se soit par un armistice, laissant la péninsule divisée par la zone démilitarisée. Séoul exige de ses citoyens qu’ils obtiennent une autorisation officielle avant de se rendre en Corée du Nord.

Selon le règlement de la CAF pour les matchs internationaux, l’hymne sud-coréen doit être joué avant le match et son drapeau doit être utilisé tout au long du match. Les deux sont rarement vus et entendus dans le Nord.

Pendant des décennies Pyongyang a refusé d’organiser des matchs contre le Sud. Les rencontres étaient organisées sur des terrains neutres en Chine.

Cela a changé lorsque les équipes féminines ont disputé un match nul 1-1 lors d’un match de qualification pour la Coupe Asiatique Féminine de la CAF en 2017.

En dépit d’initiatives sportives antérieures ces derniers mois, y compris une équipe de hockey sur glace féminine commune aux Jeux de Pyeongchang, les analystes estiment qu’il est peu probable que le match de mardi entraîne des progrès diplomatiques.

Ce n’est pas le message que la Corée du Nord envoie. Il y a de fortes chances pour que cela finisse par être un événement footballistique unique

Shin Beom-chul de l’Institut Asan d’études politiques à Séoul

 Revenir vivant

Les deux équipes sont à égalité, en terme de points, en tête du groupe H avec six points en deux matchs. La Corée du Sud devançant à la différence de buts.

Classés au 113e rang mondial, les hôtes sont bien au-dessous de leur adversaire. Néanmoins, la Corée du Nord met en avant la récente signature à la Juventus (dans l’équipe de U23) de Han Kwang-song.

Son Heung-min, la star sud-coréenne jouant à Tottenham a déclaré qu’une victoire pourrait propulser son équipe plus loin sur la route du Qatar 2022.

Nous ne sommes pas des touristes. Nous allons simplement nous concentrer sur le jeu

Son

Cependant, son coéquipier et défenseur, Lee Jae-ik, a des problèmes plus vastes en tête.

J’ai un peu peur d’aller à Pyongyang. J’espère pouvoir revenir en vie.

Lee Jae-ik

Les relations Corée du Nord – Corée du Sud

Malgré des avancées l’an dernier avec une équipe commune aux JO pour le hockey sur glace féminin, les relations sportives refont marche arrière. Cela semble de mauvais présage pour les JO 2032 et la candidature conjointe avec la Corée du Nord faite par le Séoul. Les relations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud sont en dents de scie. Un autre exemple de l’amélioration et du recul des relations inter-corée est le complexe industriel de Kaesong.

Le nombre d’étrangers en visite médicale augmente en Corée du Sud.

Previous article

Comeback, Debut et sortie Kpop fin Octobre 2019 : BlackPink, TxT, Taeyeon, Monsta X, Winner, …

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Diplomatie