Corée-nord-demande-sud-actif

Alors qu’il vient d’être annoncé que la Corée du Nord a quitté le bureau de liaison inter Corée, elle fait savoir que la Corée du Sud doit sortir de l’ombre des Etats-Unis.

Le Meari, un journal tenu par le gouvernement nord-coréen dénonce le ministre des affaires étrangères sud-coréen de laisser les Etats-Unis être le médiateur de l’unification.

Le Sud n’a pris aucune mesure concrète pour améliorer fondamentalement les relations intercoréennes tout en essayant de répondre aux caprices des États-Unis.

Meari, journal nord-coréen tenu par le gouvernement

Ce commentaire fait office de réponse au ministre qui soutient le plan de dénucléarisation de la péninsule coréenne préposé par les Etats-Unis. Rappelons que la dénucléarisation est le sujet tabou de la relation Washington – Pyongyang. Alors que le premier souhaite un gel des programmes d’armes de destruction massive, le second est favorable à une action étape par étape.

Le dernier sommet c’est conclu par un échec de la discussion sans pour autant quelle soit totalement fermée. Le président Moon Jae-in, considéré comme « un joueur et non un arbitre » par le Nord tempère ses efforts dans le cadre des projets économiques inter Corée afin de respecter les sanctions de l’ONU envers la Corée du Nord. Un second site nord-coréen accuse

Souhaitant améliorer sa réputation, Séoul a abandonné sa position et ses manières en tant que partie signataire de l’accord Corée Sud-Nord.

Uriminzokkiri, site d’information nord coréen (considéré comme propagande)

La Corée du Nord quitte le bureau de liaison

Previous article

Une ancienne ministre bientôt poursuivie en justice ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Diplomatie