La sœur du dirigeant nord-coréen Kim Yo-Jong a critiqué mercredi le ministre des Affaires étrangères de Corée du Sud pour ses récentes remarques sur les mesures antivirus de Pyongyang, affirmant qu’elle « paierait cher » et avertissant que les relations intercoréennes déjà gelées pourraient s’aggraver.

La semaine dernière, la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères, Kang Kyung-wha, a déclaré à un forum à Bahreïn que le Nord n’avait pas répondu aux appels de Séoul pour une coopération antivirus transfrontalière, ajoutant que l’affirmation de Pyongyang selon laquelle il n’y avait pas de cas de coronavirus était difficile à croire.

« Il ressort des remarques imprudentes qu’elle a faites sans aucune considération des conséquences qu’elle est trop désireuse de refroidir davantage les relations gelées entre le nord et le sud de la Corée », a déclaré Kim Yo-Jong dans un communiqué publié par le Korean Central News Agency (KCNA).

«Nous n’oublierons jamais ses paroles et elle devra peut-être payer cher», a-t-elle déclaré.

La Corée du Nord prétend ne pas avoir de cas de coronavirus, mais vient de passer un niveau élevé de mesures d’alerte, notamment en resserrant ses frontières depuis le début de cette année.

Le Nord a également rejeté toute aide extérieure, affirmant que l’aide étrangère pourrait augmenter le risque d’épidémie de coronavirus. La déclaration de Kim semble refléter la position du Nord sur la poursuite des efforts antivirus.

La semaine dernière, les médias d’État ont déclaré que Pyongyang avait été placée au plus haut niveau d’alerte contre le coronavirus, suspendant le fonctionnement des installations publiques, telles que les restaurants et les bains publics, et restreignant la circulation des personnes dans la capitale.

La déclaration de Kim a coïncidé avec le voyage du secrétaire d’État adjoint américain Stephen Biegun en Corée du Sud cette semaine pour des entretiens sur l’alliance bilatérale et les négociations de dénucléarisation bloquées entre Washington et Pyongyang.

Publié par Yonhap, repris par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood

Niveau 2.5 : à quoi cela correspond-il ?

Previous article

Coronavirus : l’approbation du président coréen en chute

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply