Titre 킹덤 Kingdom
Genre Fantastique, Historique
Casting Ju Ji-hoon, Ryu Seung-Ryong, Bae Doona
Disponible sur
Netflix
Nombre d’épisodes 12 épisodes
Affiche de la première saison (source allocine.fr)

Synopsis de Kingdom 킹덤

« Le roi est mort. Un vent nouveau soufflera ». Telle est la mention sur les affiches placardées illégalement sur les murs du royaume, au déplaisir des membres du gouvernement. L’histoire commence à Hanyang, capitale de la Corée médiévale, entre le XVe et le XVIe siècle pendant la période Joseon. Alors que le Roi tombe malade, la reine enceinte prend la régence sous l’influence de son père le redoutable Lord Cho, chef du conseil d’Etat. L’avancée du traitement du roi est gardée secrète. Personne n’est autorisé à lui rendre visite, pas même son fils, Lee Chang, le prince héritier. Malgré les interdictions, un soir ce dernier réussit à se faufiler dans les couloirs du palais. Il découvre alors une ombre puante et effrayante rodant dans les lieux. Sa mission nocturne prend toutefois prématurément fin quand les gardes le découvrent et le renvoient à sa résidence avec interdiction de s’approcher de la chambre du roi. 

 

Curieux de ce qui se trame au palais et inquiet de l’état de son père, le prince décide de se rendre à la clinique de Jiyulheong à Dongnae, escorté par son garde personnel. Là-bas il trouve une ville ravagée avec la quasi-totalité de  sa population morte et entassée vulgairement sous un bâtiment. Il y rencontre Seo Bi, une jeune femme médecin et l’une des seuls survivants de cette catastrophe. La médecin explique au prince que ces gens ne sont pas réellement morts et qu’à la tombée de la nuit ils se réveilleront. 


Il s’agit apparemment du premier drama coréen en tant que production originale de Netflix. La première saison est disponible depuis janvier 2019 et la seconde depuis mars 2020. La série a été écrite par Kim Eun-hee et réalisée par Kim Seong-hoon. C’est une adaptation du webcomic The Kingdom of the gods et elle est également disponible en VF.

Avis personnel sur Kingdom 킹덤

Si vous cherchez un drama à l’eau de rose, Kingdom n’est pas le drama qu’il vous faut. Pendant longtemps j’ai boycotté les dramas coréens parce que je les trouvais un peu trop à l’eau de rose. Aujourd’hui j’ai un avis différent. Pas fan des séries et films de zombies, ni des films d’horreurs en général, j’ai pourtant A-Do-Ré Dernier train pour Busan et Kingdom, lui, a su faire de mon cœur son trône. 

Ce drama historique et politique, aux décors et costumes spectaculaires est une véritable jouissance oculaire ! Moi qui brûle d’amour pour les costumes coréens, je n’ai rien à reprocher aux costumiers de cette série. Ces Hanboks colorés et leurs ornements royaux, quoi de plus magnifique ? Le spectateur est plongé dans l’univers moyenâgeux au pays du matin calme. Entre le réalisme des maquillages, les batailles impressionnantes et l’époustouflant jeu des acteurs, je n’ai voulu perdre ne serait-ce qu’une miette de chaque épisode. Si je m’écoutais, j’aurais tout regardé d’une traite, tellement le suspense est bien géré. A aucun moment je n’ai eu une perte d’intérêt ! Au fil des épisodes, on vit des retournements de situation assez incroyable. Si vous avez peur de voir des intestins et du sang partout, laissez passer votre tour. Mais sachez que vous passerez à côté de l’un des meilleurs dramas du moment sur Netflix.

Je trouve que cette série dépeint, avec assez de précisions, le genre humain. Entre soif de pouvoir, égoïsme, égocentrisme, monstruosité… tout est là. Dans tout ce sérieux politique, on retrouve quelques touches d’humour avec, entre autres, le personnage de Moo-Young, garde du prince héritier. 

Mis à part le très peu d’épisodes et l’attente trop longue entre chaque saison, je n’ai ainsi pas grand chose à reprocher à Kingdom. Évidement tout le monde n’est pas de cet avis. 

Dès le début le sang coule, les zombies fusent à toute vitesse et c’est bien cela qui me dérange. Les zombies sont bien trop actifs pour être réels. Trop de scènes dans le noir qu’on a peine à voir. Certaines scènes me provoquent un haut le cœur vu la tonne d’hémoglobine utilisée. Pour rappel un corps humain ne possède que 5/6 litres de sang au grand maximum

Aurore, rédactrice KoreaIsGood.fr

Acteurs principaux

Acteurs secondaires

Kimchi : c’est quoi et quels bienfaits ?

Previous article

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Mars – Semaine 13 – Kang Daniel, STRAY KIDS, ONEUS, Suho, WINNER, …

Next article

You may also like

1 Comment

  1. […] vous avez pu le retrouver dans le K-Drama Kindgom (découvrez notre review de la saison deux de Kingdom) ou dans le film Silmido de 2003 qui a été le premier film coréen à attirer plus de 10 millions […]

Leave a reply