La Korea Railroad Corporation (KORAIL) injectera 8,7 billions de wons (6,5 milliards de d’euros) sur les cinq prochaines années pour remplacer les installations vieillissantes dans le cadre des efforts de prévention des accidents, a annoncé KTX, l’opérateur du service de train à grande vitesse.

Les fonds alloués à la sensibilisation de la sécurité des passagers seront financés par KORAIL et le gouvernement.

Le 30 et 31 août, KORAIL a organisé un atelier de deux jours sur la «gestion de la sécurité» à Uiwang, dans la province de Gyeonggi. Ce dernier avait pour objectif de réaffirmer l’engagement de l’entreprise en faveur de la sécurité des passagers. Environ 40 hauts responsables, dont le PDG Son Byung-seok, ont assisté à l’événement.

Notre priorité absolue est de rétablir la confiance des passagers en construisant des chemins de fer sûrs. Nous consoliderons nos capacités organisationnelles et notre système de gestion de la sécurité pour renforcer les contrôles de sécurité et prévenir les accidents.

Son Byung-seok, PDG de KORAIL

La plupart des dysfonctionnements de KORAIL ont été causés par des défauts de fabrication. Rappelons, le 8 décembre 2018, un train KTX-Gangneung a déraillé alors qu’il faisait Gangneung – Séoul. Cet événement avait ouvert des débats sur la sécurité des trains en Corée du Sud.

L’exploitant ferroviaire s’est également engagé à élaborer des directives de sécurité centrées sur les passagers et à prendre des mesures préventives pour remplacer les composants vieillissants et éventuellement défectueux.

De plus, les dirigeants ont discuté sur les moyens possibles afin de réduire et totalement reponser la dette à long-terme ainsi que les pertes d’exploitation. L’entreprise a enregistré un perte d’exploitation supérieure à 105 milliards de won (79 millions d’euro) l’an dernier.

La société a déclaré qu’elle combinera toutes les idées innovantes issues de l’atelier et les intégrera dans la résolution de problèmes concrets au cours du second semestre de cette année.

Marathon pour la réunification à la DMZ

Previous article

Les tatoueurs manifestent à Séoul

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Business