L’observateur public des droits de l’homme de la Corée du Sud a demandé mercredi au gouvernement d’améliorer les normes résidentielles de base et d’augmenter la disponibilité de logements pour les personnes défavorisés.

La Commission nationale des droits de l’homme de Corée a déclaré, dans un rapport adressé au Ministère des terres, des infrastructures et des transports, que les exigences minimales du pays en matière de logement devaient être révisées afin d’assurer une meilleure protection des droits au logement.

Dans le rapport, la commission cite le rapport de 2019 du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies sur la situation du logement en Corée du Sud, dans lequel de nouveaux efforts du gouvernement étaient recommandés pour améliorer la qualité, la sécurité et l’abordabilité des logements.

En mai 2018, le rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit au logement, Leilani Farha, a exprimé ses inquiétudes concernant l’insuffisance des logements dans les zones métropolitaines lors d’une visite de 10 jours dans le pays, appelant à des changements de la politique du logement.

Elle a déclaré que le caractère inabordable croissant du logement a forcé les jeunes et les ménages à faible revenu à «vivre dans des logements de qualité inférieure» tout en «payant des loyers exorbitants», les laissant «à la merci des décisions arbitraires des propriétaires d’augmenter le loyer».

Selon une enquête de Statistics Korea, le nombre de ménages vivant dans des logements inadéquats a fortement augmenté en 10 ans, passant d’environ 54 000 en 2005 à 360 000 en 2015.

La commission a en particulier tiré la sonnette d’alarme sur la sécurité des résidents dans les chambres individuelles (dont les Goshiwons), qui ne respectent souvent pas les normes fixées par le gouvernement.

Il a également déclaré que le manque de protection des droits de l’homme dans le logement était considéré comme une violation des droits fondamentaux à la vie, à un environnement sain et à la liberté de la vie privée.

Source : KoreaHerald

BTS comeback 2020 pour le 21 Février 2020

Previous article

Nouveau scandale sur le processus d’admission de Yonsei

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply