nourriture Corée du Sud Nord

Alors que les informations prévoyants une famine imminente en Corée du Nord se multiplient, la Corée du Sud a décidé de réagir. Le gouvernement a pris le temps de bien cerner la situation, en effet plusieurs facteurs étaient à prendre en compte, dans un premier temps les quotas de nourriture envoyée en Corée du Nord sont déjà atteints, en envoyer plus pourrait ne pas être accepté par la population sud-coréenne. Secondement, les récents tirs de missile de la part de la Corée du Nord augmentant les menaces dans la région n’étaient pas négligeables.

Je pense que la question de l’alimentation devrait être réexaminée, quelle que soit la question de la sécurité, du point de vue humanitaire, d’autant plus que les mêmes compatriotes

Chung Eui-yong, chef du bureau de sécurité nationale

Le gouvernement discute actuellement des modalités, et annoncera le contenu envoyé ainsi que le processus prochainement.

Interrogé durant sa conférence sur l’envoie d’un « envoyé spécial » en Corée du Nord afin de préparer un nouveau sommet, il bote en touche en disant que « la question est continuellement étudier ».

Le gouverneur de Gyeonggi innocenté par la cour

Previous article

Les entreprises coréennes vont pouvoir visiter Kaesong

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply