Hier en Corée du Sud, se déroulait les 21èmes élections législatives. Les 300 sièges de l’Assemblée nationale ont été remis en jeu avec quelques changements de règles et une partie de proportionnel plus une grande suite au changement de la législation l’an dernier. D’ailleurs, on vous rappelle que 6 députés avaient été enfermés dans leur bureau afin que cette modification soit adoptée.

Le gouvernement a souhaité rencontré en avant ces élections, importantes pour la vie politique et l’avenir du pays. Des spots publicitaires ont été réalisés et différentes idoles incitaient à aller voter.

Ainsi, le nombre de votant jeune a été plus élevé que prévu. La conséquence directe: un taux de vote plus élevé que les dernières élections de 2016 passant de 58% à 66,2%! Un record dans le début des années 2000.

Concernant les élections, le parti démocrate (partie de Moon Jae-in) remporte à lui seul 163 sièges sans prendre en compte la proportionnel, c’est 43 de plus lors de la dernière élection. Cela permet ainsi au parti au pouvoir d’avoir la majorité et donc de faire voter tout projet de loi sans le soutien d’un autre parti (sauf modification de la constitution qui nécéssite 2/3 des votes).

A préciser, même les personnes normalement en auto-quarantaine ont pu aller voter. Seul les résidents coréens dans certains pays étrangers, dont la France, n’ont pu voter à cause du confinement obligatoire lors de la période de vote.

« Êtes-vous venu ici uniquement pour l’argent ? » – les aides-soignantes qui se sont rendues à Daegu se battent pour être payées

Previous article

Le coronavirus commence se fait sentir sur le marché du travail coréen

Next article

You may also like

1 Comment

  1. […] de nouvelles mesures seraient annoncées en début de semaine. Suite aux élections législatives, le parti au pouvoir détient la majorité des sièges de l’Assemblée. Attendons pour savoir si le gouvernement suivra les recommandations des économistes et […]

Leave a reply

More in National