°­Á¦ Àü¿ª Á¶Ä¡ ÀÔÀå ¹àÈ÷´Â º¯Èñ¼ö ºÎ»ç°ü (¼­¿ï=¿¬ÇÕ´º½º) ÀÌÀçÈñ ±âÀÚ = ¼ºÀüȯ ¼ö¼úÀ» ¹ÞÀº µÚ °­Á¦ Àü¿ª ÆÇÁ¤À» ¹ÞÀº º¯Èñ¼ö ºÎ»ç°üÀÌ 22ÀÏ ¿ÀÈÄ ¼­¿ï ¸¶Æ÷±¸ ±ºÀαǼ¾ÅÍ¿¡¼­ ¿­¸° ±âÀÚȸ°ß¿¡¼­ ±ºÀÇ °­Á¦ Àü¿ª Á¶Ä¡¿¡ ´ëÇÑ ÀÔÀåÀ» ¹àÈ÷°í ÀÖ´Ù. 2020.1.22 scape@yna.co.kr/2020-01-22 17:42:19/

Byun hee-soo, une ancienne soldate transgenre de 23 ans contrainte de démissionner de l’armée l’année dernière, a été retrouvée morte chez elle, a annoncé mercredi la police.

L’armée a pris cette décision en janvier de l’année dernière après avoir jugé que la perte des organes génitaux masculins de Byun appartenait au handicap physique de niveau 3 en vertu des lois militaires.

En juillet, l’armée a rejeté la demande de réintégration de Byun. Elle a intenté une action administrative contre la décision de l’armée le mois suivant, arguant qu’elle était inconstitutionnelle.

En décembre, la Commission nationale des droits de l’homme de Corée (NHRCK) a déclaré que la décision de l’armée de ne pas permettre à Byun, alors sergent d’état-major, de continuer à servir dans l’armée en tant que femme soldat n’avait aucun fondement juridique.

La décision de la NHRCK est venue après que le Center for Military Human Rights Korea, un groupe civique, ait déposé une pétition.

Le cas de Byun a beaucoup attiré l’attention parce qu’elle était la première soldate sud-coréenne en service actif à subir une opération de changement de sexe pendant son service.

Nous exprimons notre sympathie

Colonel Moon Hong-sik, porte-parole adjoint du ministère, lors d’un point de presse.

Moon a déclaré que l’armée n’a pas ouvert les débat pour un changement des règles pour les candidats transgenres. Les groupes de défense des droits ont demandé au ministère de réviser les règlements vieux de plusieurs décennies qui, selon eux, sont discriminatoires à l’égard des personnes transgenres.

Actuellement, les candidats transgenres sont jugés inaptes à servir dans l’armée sud-coréenne. Selon le code militaire, ils ne peuvent pas participer au service militaire à moins que la guerre n’éclate; et même dans ce cas, seules certaines personnes transgenres seraient appelées au devoir.

Article extrait des publications de KoreaTimes et KoreaHerald

Une femme condamnée à une amende pour avoir rompu la quarantaine pour rendre visite à son père mourant

Previous article

L’un des plus anciens temples de Corée incendié par un moine.

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply