'¼±°Å¹ý °³Á¤¾È ±¹È¸ º»È¸ÀÇ °¡°á' (¼­¿ï=¿¬ÇÕ´º½º) ÇÏ»çÇå ±âÀÚ = 27ÀÏ ±¹È¸ º»È¸ÀÇÀå¿¡¼­ ¹®Èñ»ó ±¹È¸ÀÇÀåÀÌ ÀÚÀ¯Çѱ¹´ç ÀÇ¿øµéÀÇ ÀúÁö ³¡¿¡ ÀÇÀå¼®À» ŻȯÇØ ¼±°Å¹ý °³Á¤¾È °¡°áÀ» ¾Ë¸®°í ÀÖ´Ù. 2019.12.27 toadboy@yna.co.kr/2019-12-27 17:55:36/

La création rapide de nouveaux partis déroute les électeurs avant les élections pour élire les députés ce 15 avril : ils sont nombreux et leurs noms sont très similaires.

Au 24 mars, 50 partis étaient enregistrés auprès de la Commission électorale nationale (NEC). En outre, 27 comités préparatoires se sont enregistrés auprès du NEC pour former prochainement de nouveaux partis politiques.

Ces partis mineurs nouvellement lancés visent des sièges de représentation proportionnelle, car la loi électorale révisée donne une plus grande chance aux partis mineurs de remporter ces sièges dans le but de refléter diverses opinions publiques.

Un certain nombre de partis ont utilisé les mêmes mots dans leurs noms, tels que « minju » ou « minjoo » (démocratie), « kukmin » (le peuple) et « mirae » (futur), ce qui rendra le tout encore plus déroutant pour les électeurs lorsqu’ils regardent le bulletin de vote dans les isoloirs.

« Minju » est l’un des mots les plus couramment utilisés, jusqu’à présent inclus dans les noms de six partis enregistrés auprès du NEC.

À part le Parti démocratique de Corée (DPK) au pouvoir, la plupart des gens n’ont jamais entendu parler des noms des autres partis utilisant minju, tels que le parti Unification Minju Party, United Minju Party, Future Minju Party, Minjoong Minju Party and Open Minjoo Party. Leurs plateformes électorales n’ont pas été bien publicisées, laissant les électeurs sans informations suffisantes sur ce que les partis représentent. La plupart de ces partis ont été enregistrés que le mois dernier.

Il existe également des partis qui portent des noms similaires au principal parti d’opposition United Future (« mirae ») (UFP), dont au moins quatre qui utilisent le mot « mirae » dans leurs noms.

Certains partis ont utilisé les anciens noms de l’UFP, comme le Saenuri Party et le Hannara Party. D’autres, composés de partisans de l’ancienne présidente Park Geun-hye, utilisent des noms similaires tels que Pro-Park New Party et Pro-Park Alliance.

Selon la loi sur les partis politiques, le nom d’un parti doit être clairement distinct des autres partis enregistrés. Cependant il n’y a aucun détail sur ce qui est clair et ce qui ne l’est pas.

Pour rappel, lorsque la loi modifiant la constitution du parlement a été votée en 2019, plusieurs députés ont été enfermés dans un bureau afin de suspendre le vote.

‘Nth-Room’ : 124 arrestations incluant des utilisateurs

Previous article

Forest 포레스트

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply