Il y a une quinzaine de jours, les opérateurs d’urgence de la province de Chungcheong du Nord ont reçu un appel d’un conducteur ayant subi des brûlures au second degré au volant. La cause de l’accident ? Il avait essayé de déguster un bol de nouilles chaudes en conduisant sur l’autoroute, pour une raison quelconque.

Ce qui semble être un acte de folie aléatoire est en fait la principale cause d’accidents de la route et de décès en Corée du Sud : le manque de prudence au volant.

L’article 48 de la loi sur la circulation routière stipule que tout conducteur a le devoir de conduire en toute sécurité, ce qui signifie qu’il doit faire fonctionner correctement tous les systèmes et dispositifs connexes de son véhicule. Or, cette clause est de loin la plus fréquemment violée, notamment par l’utilisation de téléphones portables et d’appareils vidéo, ou par la somnolence au volant.

Selon l’Agence nationale de police, 203 130 accidents de voiture ont eu lieu en 2021, et plus de la moitié d’entre eux – 111 766 – ont été causés par une violation de la sécurité au volant.

La conduite dangereuse est non seulement la violation la plus fréquente du code de la route, mais aussi la plus meurtrière. Le non-respect des règles de sécurité au volant a entraîné 1 929 décès en 2021, soit environ deux tiers du total des 2 916 décès dus à des accidents de voiture. 

Le nombre d’accidents par mort sur la route pour conduite dangereuse était de 58 pour 1, contre 72 pour 1 pour la conduite en état d’ivresse. Bien qu’il puisse être contre-intuitif de dire qu’il est plus dangereux de discuter au téléphone au volant que de conduire en état d’ivresse, les accidents qui en résultent sont plus meurtriers.

L’autorité coréenne de sécurité des transports, organisme public, mène chaque année une enquête sur la culture de conduite locale. La dernière étude a révélé une tendance inquiétante concernant l’utilisation des smartphones au volant. En 2021, 42,3 % des Coréens ont utilisé des appareils intelligents au volant, soit une hausse de 6,4 % par rapport à l’année précédente, selon l’enquête annuelle.

Publié par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood

L’opposition à l’abaissement de l’âge d’entrée à l’école primaire s’intensifie

Previous article

Des corps de Nord-Coréens s’échouent dans le sud.

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply