ecole reprise corée

Le ministère de l’Éducation prévoit d’augmenter progressivement les cours en présentiel, mais certains étudiants et parents exigent une révision complète de la politique prévue par le gouvernement.

Une pétition publiée par un élève mercredi dit : « Dans mon école – bien qu’il soit difficile de généraliser – le port de masques par les élèves n’est pas strictement contrôlé et tous les enseignants du bureau des enseignants ne portent pas de masques. »

« Est-ce un problème uniquement pour mon école ? » demande l’étudiant. « Il est difficile pour toutes les écoles de contrôler rigoureusement le port du masque par les élèves. Et surtout lors d’activités physiques, la fréquence des contacts des élèves est très élevée et il n’y a aucun moyen d’y faire face. »

Un jour plus tôt, une autre pétitionnaire, qui s’est décrite comme une femme au foyer avec deux enfants, a demandé que la fréquentation de l’école soit rendue facultative.

Non seulement les enseignants, mais mon père, qui a maintenant la soixantaine, n’a pas reçu de deuxième dose de vaccin. Ma mère, qui est dans la cinquantaine, n’a pas reçu de vaccins. Mon mari, qui a la quarantaine, et moi, qui avons la trentaine, n’avons même pas encore réservé notre place. 

Au début de cette semaine, le gouvernement a déclaré que l’intervalle de vaccination chez les enseignants des écoles élémentaires et intermédiaires passerait de trois semaines à cinq semaines. En effet, l’approvisionnement en vaccins Moderna en août a diminué à moins de la moitié des 8,5 millions de doses attendues.

Bien que des inquiétudes subsistent, de nombreux parents souhaitent toujours envoyer leurs enfants à l’école. Ils pensent que les cours à distance à long terme gâcheront le mode de vie de leurs enfants et que les cours à distance ne peuvent pas compléter l’éducation dans les écoles.

Kwon Min-young, 40 ans, qui a une fille de 11 ans, se sent tellement coupable que sa fille a été négligée à la maison pendant la pandémie.

Comme mon mari et moi travaillons tous les deux, nous sommes impatients que les écoles ouvrent complètement. Nous ne pouvons pas attendre aveuglément car personne ne sait quand la pandémie prendra fin.

Il semble difficile de voir une diminution significative du nombre de cas confirmés pour le moment. Cependant, comme les déficits en matière d’éducation sont graves, les parents doivent être fermement préparés à envoyer leurs enfants à l’école et les autorités de quarantaine doivent être parfaitement préparées.

Chung Jae-hoon, professeur de médecine préventive à l’Université Gachon.

Publié par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood

La Corée du Nord ne répond plus !

Previous article

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Août 2021 – Semaine 32 ONF, The Boyz, BDC, HYO, Ten, Ha Sungwoon, MCND, Sistar, KCON 5,…

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply