Pour lutter contre les particules fines, la ville envisage de planter 15 millions d’ici 2022. Ils prévoient de créer deux gigantesques forêts pour pallier à la pollution atmosphérique et aux chaleurs de plus en plus fortes chaque année.

Entre 2014 et 2017 la mairie a déjà planté 15 millions d’arbres. Les forêts vont être créées grâce à un partenariat avec le service des forêts de Corée. Elles vont se situer près de Gwanaksan, dans le sud de Séoul, et de Bukhansan, au nord de Séoul.

D’après la ville, 30 millions d’arbres auraient comme effet de réduire la pollution de particules fines générée par 64 000 voitures diesel anciennes par an et de produire de l’oxygène équivalent à la quantité absorbée par 21 millions d’adultes en un an.

Des arbres seront plantés aux abords des autoroutes, des zones scolaires,…

Au total, 480 milliards de won seront consacrés à ce projet au cours des quatre prochaines années. 

Cette annonce arrive quelques jours après que le gouvernement ait annoncé augmenter les taxes sur la production d’énergie au charbon.

Le retour des piratages en provenance de la Corée du Nord

Previous article

Dans des livres pour les écoles, le Japon s’approprie Dokdo

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Lifestyle