Les Drama BL prennent de plus en plus d’ampleur ses deux dernières années, nous avons donc décidé de nous pencher sur cette nouvelle tendance qui devient petit à petit une référence dans le milieu et fait découvrir de nouveaux acteurs talentueux.

Qu’est-ce qu’un Drama BL ?

Le Drama BL est l’abréviation de boys lover, une romance entre garçon, si jusqu’ici on pouvait voir des bromance (amitiés profondes entre garçons), les scénaristes nous suggéraient la possibilité d’un amour mais libre à chacun d’imaginer ce qu’il voulait. La bromance c’est faire travailler nos méninges pour continuer ou enlever l’idée d’une possible histoire d’amour pour les garçons entre frustration et dédain.

Le BL, lui pas d’ambiguïté c’est une histoire d’amour entre garçons comme dans n’importe lequel de nos Drama préférés, seulement les protagonistes sont du même sexe souvent plus des garçons que des filles. On retrouvera les triangles amoureux mais quelquefois plus complexes puisque des filles vont s’immiscer dans les histoires.

La Corée et les BL

Les plus avant-gardistes de ce style sont les Thaïlandais, mais la Corée augmente les productions afin d’attirer les fans internationaux sur ce concept. On sait que la Corée est assez conservatrice, on assiste donc à un changement important.

Le sujet de l’homosexualité étant encore très tabou en Corée, mais surfant sur la vague pour les bénéfices financiers, les Drama Coréen sont très solaires et les thèmes sont variés (musique, danse, historique, cuisine…), le sujet est souvent mal abordé : soit avec des fins assez tragiques pour faire comprendre qu’être homosexuel c’est ‘’mal’’ ; soit suggérer ou cacher implicitement sous le ton de l’humour.

En Corée, les BL sont proposés d’abord sur des chaines câblées, puis à partir de 2020 de plus en plus de BL ont été publiés sur les chaines non câblées avec des relations explicites et, parfois même, des fins heureuses. On sent qu’il y a un effort derrière les différentes productions.

Il était une fois un sujet : l’homosexualité en Corée

Les premières apparitions de l’homosexualité en Corée dans des Drama se fait en premier lieu sur des chaines câblées.

  • Sur le ton de l’humour :

L’humour est de mise quand on parle d’homosexualité en Corée, il faut éviter les scandales.

The lover (2015) : L’un des couples se centre sur deux jeunes hommes qui semblent être attirés l’un par l’autre. De simples amis ou de futur amants ? Le Drama aime jouer là-dessus et nous propose des gags très drôles. Le duo fonctionne super bien ! On regrette simplement que le Drama n’assume pas son sujet jusqu’au bout. (Absence de déclaration, de baiser etc). On parlera comme dit plus haut de Bromance autosuggestion.

THE LOVER

The boy next door (2017) (diffusé uniquement sur le web) : encore une fois l’homosexualité est en quelque sorte suggérée à travers la relation entre deux voisins qui vont devoir cohabiter ensemble. Le ton humoristique cache le côté sérieux du sujet.

THE BOY NEXT DOOR
  • Dans un Drama familial :

Life is beautiful (2010) : On peut voir un couple homosexuel dans cette très grande famille. Etant un Drama familial, la relation amoureuse entre deux hommes fait partie des secrets et est très tabou.

LIFE IS BEAUTIFUL

Malgré tout, une scène importante à fait scandale et a été retirée avant sa diffusion. Elle concernait un échange de vœux pour le couple gay dans une église lors d’un mariage d’un autre couple. L’église où a été tournée la scène a porté plainte, mettant en rogne l’écrivain Kim Soo-hyun ainsi que de nombreux téléspectateurs qui ont également exprimé leur colère, soulignant l’hypocrisie des chaines n’ayant aucun problème à diffuser des adultères et autres contenus makjang, mais renonçant à une représentation positive d’un couple gay se promettant leur amour.

Song Chang-eui et Lee Sang-woo

  • Sur un ton plus sérieux :

 Sweet munchies (2020) : Le tabou de l’homosexualité est enfin abordé avec sérieux dans un Drama qui n’a pas pour but de dénoncer quelque chose. C’est une comédie romantique ordinaire et pourtant on aborde ce sujet à travers le scénario de l’héroïne qui met en avant la vie d’un chef cuisinier gay. Je m’attendais à ce qu’on prenne le sujet au sérieux jusqu’au bout mais malheureusement non, et l’héroïne sort des répliques et des clichés à se taper la tête contre un mur… Heureusement le personnage Kang Tae Wann interprété avec brio par Lee Hak Joo relève le Drama ! Le personnage est subtil et évoque le mal être d’un homme gay qui n’arrive pas à trouver sa place dans la société sans pour autant se laisser démonter. En dehors de ça, on se retrouve avec un Drama très classique.

SWEET MUCHIES

Reply 1997 (2012) Le tabou de l’homosexualité en Corée est abordé à travers un personnage qui est gay et qui a peur de faire son coming out. Le sujet est abordé implicitement.

REPLY 1997

Run On (2020) Le Drama véhicule de beaux messages pour lutter contre le tabou de l’homosexualité en Corée. Un des personnages secondaires est gay et est amoureux de son meilleur ami. La réaction des autres personnages par rapport à son orientation sexuelle est tout à fait juste et surprenante pour un Drama diffusé sur une grande chaîne. C’est un grand pas en avant.

RUN ON

L’arrivée des dramas BL

Il aura fallu attendre 2017 pour qu’un vrai Drama BL soit diffusé sur une chaine non cablé en Corée et ses deux dernières années a été le boom du BL. Voici un condensé des Drama qui ont attirés le plus notre attention.

Long time no see (2017) Un des premiers BL qui a réellement une histoire et où l’homosexualité est explicitement révélée. L’un est un tueur à gages qui va commencer à développer des sentiments qu’il n’avait jusqu’alors jamais expérimenté. Dans un milieu de mafia, les deux jeunes hommes vont devoir se battre et surmonter des obstacles afin de préserver leur amour. Format très court de 5 épisodes de 15 min.

LONG TIME NO SEE

Where your eyes linger (2020)  Un BL très captivant qui est l’un des pionniers du BL coréen produit par VIKI. Les personnages sont ultra attachants avec cette relation maître/garde du corps depuis la plus jeune enfance. Tous deux lycéens à présent, ils ont du mal à contenir leur sentiment l’un pour l’autre. C’est beau, touchant et poétique, tout ce qu’on recherche et aime dans les histoires d’amour. Il remporte un franc succès auprès du public. Format court de 8 épisodes d’environ 10/12 min ; ou un film de 85Min est disponible aussi.

WHERE YOUR EYES LINGER

Mr. Heart (2020) Voici le 2e BL coréen à avoir fait son entrée en 2020 sous la production de VIKI. On a encore une fois une romance super mignonne qui se développe autour de l’athlétisme.  Disponible aussi soit en court épisode ou film de 85min. Le fait que le scénario soit aussi rapide, ne permet pas d’exploiter le potentiel des leads , c’est trop court et quelque peu nunuche, on reste sur notre faim.

MR HEART

Wish you : your melody from my heart (2020) un drama BL sur le thème musical. L’ensemble est assez fade et long malgré le court format. L’alchimie vient très tardivement entre les leads et l’univers de la musique n’a pas su nous séduire. Il est aussi connu sous un autre nom en France Par la voix des airs en version film et c’est le premier BL coréen à faire son entrée sur la plateforme de streaming NETFLIX.

WISH YOU

 Color rush (2021) Plutôt déçue de ce BL coréen. On avait un potentiel scénaristique avec un personnage principal achromat (il ne perçoit pas les couleurs) qui a besoin d’un commutateur pour percevoir les couleurs. Cependant l’ensemble est plutôt mal fait, les scènes sont hachées, effets spéciaux peu crédibles et un des acteurs principaux est assez mauvais dans son jeu. L’alchimie du couple n’est pas significative et on a pas ressenti de réelle tendresse ou d’amour dans leurs jeux. On souligne toutefois l’effort d’un scénario original.

COLOR RUSH

To my star (2021) Très bonne surprise pour ce BL. On aborde le thème de la cuisine et l’envers du décor d’une IDOL. Une star vient habiter dans le même appartement qu’un cuisinier. Alors que les deux s’entendent comme chien et chat, on comprend très vite que leurs personnalités collent parfaitement. La romance est touchante, simple et mignonne. Le scénario tiens la route, il est élaboré, bien mené jusqu’à la fin, le seul regret c’est trop court.

TO MY STAR

You make me dance (2021) On aborde ici le thème de la danse. Cependant, le sujet reste assez en retrait avec un héros qui cherche à fuir ses problèmes plutôt qu’à danser. L’histoire d’amour n’est pas des plus intéressantes et l’alchimie n’est pas incroyable entre les deux personnages. On notera un OST sympathique.

YOU MAKE ME DANCE

 Nobleman Ryu’s Wedding (2021) le Drama est sympathique avec une bonne dose d’humour. On retient l’effort de faire un BL dans une période historique.

NOBLEMAN RUY’S WEEDING

Light on me (2021) Enfin un BL en 16 épisodes de 19min, on se rapproche du format classique et c’est une grande avancée qui était attendue par les fans. Ce Drama est une adaptation d’un jeu mobile et d’un Webtoon, un lycéen solitaire se remet en question et se confie à son professeur ; celui-ci lui propose de rejoindre le comité des élèves pour élargir son cercle. Il rejoint le comité et fait la connaissance de 3 garçons sans savoir que l’un d’eux sera son premier amour. Toujours en diffusion le scénario semble un peu lent, mais bien construit. L’idée du triangle amoureux est captivante , le casting bien choisi ; belle surprise .

LIGHT ON ME

On retrouve de plus en plus de BL et ce n’est surement que le commencement. En effet, ce style plait de plus en plus et pas seulement à la communauté LGBT. Les formats sont de plus en plus long se rapprochant de Drama classique et les scénarios deviennent très intéressants. Petit à petit les BL font leur nid.

Article écrit en collaboration avec CHARLOTTE GEOFFRAY

Des mineurs propriétaires : quand la frontière entre héritage et spéculation est floue

Previous article

La justice ordonne la réintégration posthume du sergent-chef transgenre Byun

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Culture