Le festival Seoripul, le plus grand événement culturel de l’année pour Seocho-gu dans le sud de Séoul, a débuté samedi, pour une durée de huit jours.

Ces cinq dernières années, les organisateurs du festival ont tenté de positionner Seoripul comme le festival « Fringe » en Asie.  Cette année, ils espèrent faire enfin une impression durable en programmant davantage de musique live et d’événements nocturnes.

Le défilé, point culminant du festival, se déroulera de nuit dans la rue Banpo.  L’année dernière, le défilé a eu lieu pendant la journée au bord de la rivière Han.

1 000 artistes interprètes ou exécutants – sous forme de fanfares, de « gugak » ou de percussionnistes de musique traditionnelle, de danseurs de flamenco et de personnages vêtus comme des personnages des Avengers – se dirigeront dans les rues fermées des sorties 2 et 3 de la gare Seocho, environ 300 d’entre sont des résidents de Seocho.

Selon les organisateurs, Seoripul cette année sera le plus important jamais produit. Au total, plus de 3 800 artistes se produiront dans 54 lieux répartis dans le district.

Les temps forts incluent une performance rock du groupe YB lors du concert d’ouverture et le DJing EDM du comédien Park Myeong-su le samedi suivant. Le groupe Jun Boy, à 14 heures, qui se consacre actuellement à des activités de service communautaire à Seocho-gu comme alternative à la conscription militaire obligatoire, se produira également lors du concert de musique Corée-France le dernier jour avec la chanteuse de jazz française Florence Davis.
Seocho-gu abrite le village de Seorae, une enclave de résidents français.

Les jeunes artistes constitueront l’essentiel du programme.  Quelque 120 groupes de rue, composés de membres âgés de 20 à 30 ans, joueront de la musique live composée de musique indépendante, pop, folk, R & B, jazz, classique et traditionnelle.  Plusieurs équipes organiseront des spectacles de magie, des cascades de cirque et des numéros de musique.

Les sites incluent le pont Banpo (lieu de la cérémonie d’ouverture), la station Gangnam, la station Bangbae, la station Yangjae, le ruisseau Yangjae et le parc Montmarte dans le village de Seorae.  23 autres petites salles du district seront utilisées pour accueillir de jeunes musiciens classiques.

Les étudiants vivant dans le quartier organiseront également un spectacle lors d’un événement appelé « Sounds of Seocho » dans la rue Banpo.

Parmi les autres moments forts, citons un spectacle de danse de B-boy au parc pour enfants de Dwitbeol le dimanche et un festival pour animaux de compagnie de cinq heures au parc du quartier de Yongheori.

La Corée du Sud porte plainte contre le Japon à l’OMC

Previous article

Incendie au marché de la mode de Dongdaemun

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Culture