Le Japon a intensifié ses efforts pour empêcher la Corée du Sud de participer au G7, Tokyo faisant pression sur les États-Unis afin de ne pas y intégrer Séoul lors de la prochaine réunion.

Les experts diplomatiques estiment que cette opposition était une réponse attendue, tout en conseillant au gouvernement coréen de ne pas répondre à la décision « politiquement calculée » du gouvernement japonais.

Selon le journal japonais Kyodo News, dimanche, un haut responsable du gouvernement japonais a déclaré aux États-Unis qu’il s’opposerait à la participation de la Corée au plan visant à élargir le sommet des sept économies avancées, proposé par le président américain Trump en mai.

Pour rappel, en annonçant la décision de reporter le sommet du G7 prévu de juin à septembre, Trump a déclaré, le 30 mai, qu’il aimerait inviter la Corée, l’Australie, l’Inde et la Russie.

Lors d’une conversation téléphonique avec le président Moon Jae-in deux jours plus tard, le président américain a invité la Corée au sommet, une offre « volontairement » acceptée par Moon. Trump a clairement indiqué que son plan n’était pas une invitation unique de ces pays, mais il espérait étendre le G7 au G11 ou au G12.

Cependant les responsables japonais ont appelé au maintien du cadre actuel, affirmant que l’attitude diplomatique de la Corée envers la Chine et la Corée du Nord est différente de celle du G7, a noté l’article.

En réponse, la partie américaine a déclaré que Trump prendrait une décision finale, selon l’article Kyodo News.

Depuis que l’idée d’expansion a été révélée à la fin du mois dernier, le gouvernement japonais s’est abstenu de s’opposer publiquement à la participation de la Corée, qui est en désaccord avec le Japon sur des questions historiques et autres – contrairement à son opposition à la Russie, avec laquelle il a un différend territorial sur les îles Kouriles.

Le rapport de Kyodo News a également analysé que le Premier ministre Shinzo Abe pourrait vouloir maintenir sa supériorité diplomatique sur la Corée en tant que seul membre asiatique du G7.

Trump cherche à élargir le G7 afin d’utiliser le sommet comme une plate-forme pour promouvoir son programme anti-Chine. À cet égard, Abe connaît l’intention de Trump et il peut se sentir mal à l’aise de s’opposer au plan du président américain d’inviter la Corée

Park Won-gon, professeur de politique internationale à la Handong Global University

Article publié sur KoreaTimes, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Juin – Semaine 26 – SEVENTEEN, BLACKPINK, BTS, GOLDEN CHILD, VICTON, ASTRO, TXT…

Previous article

Comebacks, Debuts, Sorties juillet 2020 : TWICE, BTS, GFRIEND, TAEMIN, RED VELVET- IRENE&SEULGI, EXO-SC, …

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Diplomatie