Pyongyang nucléaire terminé lance missile

C’est une information qui nous provient directement des services de renseignement sud-coréen. La plateforme de lancement dédiée au missile longe-portée est bientôt achevée. Le site de lancement se situe à Dongchang-ri, sur la côte ouest.

Dans un premier temps, ce sont les services secrets américains qui ont publié cette information. Peu avant le sommet d’Hanoi, la Corée du Nord avait repris la construction du site de Dongchang-ri.

Le Nord a commencé les travaux de réassemblage avant le sommet de Hanoi. Nous ne pouvons pas vérifier ce que cela signifie

Service d’espionnage sud-coréen
Pyongyang nucléaire terminé lance missile
Suh Hoon, dirigeant des services secrets sud-coréen. Photo par Yonhap

La Corée du Nord avait pourtant commencé à démonter la station suite au sommet Trump – Kim en Juillet 2018. La reconstruction du site ne plaît pas aux américains, et il y a fort à parier quelle est l’une des raisons de l’échec du sommet d’Hanoi. Rappelons que lors de ce sommet, Corée du Nord et Etats-Unis n’ont pu se mettre d’accord sur le processus de dénucléarisation.

Pyongyang continu de produire de l’uranium. En effet, bien qu’un réacteur à 5 megawatt à été arrêté en fin d’année 2018 à Yongbyon, les usines d’uranium enrichi continuent de fonctionner.

Le doute revient donc, la Corée du Nord a-t-elle arrêté son programme nucléaire durant les négociations avec Séoul et Washington ?

Les services secrets annoncent aussi qu’il n’y a pas de morts massives dû à la famine. La chaîne alimentaire nord-coréenne se détériore, Pyongyang fait appel aux organisations internationales.

Pour terminer, l’agence de renseignement sud-coréenne annonce que la Corée du Nord a gagné 36 billions de Won via des hackages de crypto-monnaie. Nous vous parlions de ces pratiques nord-coréennes dans un article la semaine dernière.

Tout cela devrait être discuté en Avril lors du sommet Trump – Moon à Washington.

Taemin de retour au Japon pour une tournée

Previous article

Un nouveau PDG pour Starbucks Korea

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Diplomatie