taureaux corée

Mardi 2, le conseil municipal de Jeongeup, dans la province du Jeolla du Nord, a décidé de ne pas attribuer un budget supplémentaire de 114 millions de won (88 406,36 euros) à la ville. Ce budget a été demandé par le maire pour protéger sa corrida vieille de 23 ans. Les combats de taureaux de la ville sont attaqués par des groupes de défense des droits des animaux. Ces défenseurs d’animaux affirment que la corrida est un acte de cruauté envers les animaux perpétré au nom de la tradition culturelle et doit être arrêté.

Un taureau est herbivore, mais les propriétaires leur donnent souvent à manger de la soupe de serpent ou de la soupe de chien pour plus d’endurance. Même si effets ne sont pas scientifiquement prouvés. De plus, les taureaux doivent escalader des montagnes et courir avec des pneus pour leur entraînement.
À cet égard, l’Association coréenne pour le bien-être des animaux (KAWA), la plus grande organisation à but non lucratif pour animaux du pays, a lancé une campagne visant à réduire les budgets des gouvernements locaux pour la corrida. Elle estime que les réductions sont les premières étapes pour mettre fin aux événements. Onze régions du pays ont organisé des festivals annuels de corrida et Jeongeup est le premier sur la liste. 


Cheongdo Bullfighting Festival

Le groupe de défense des droits des animaux a organisé des manifestations devant le conseil municipal. Ils menaçaient de diffuser en ligne une séquence vidéo montrant que le gouvernement local autorise l’abus des animaux. Quelque 2 000 supporters financiers ont rejoint le mouvement.
La KAWA a salué la décision du conseil Jeongeup. Elle a ajouté qu’elle prévoyait de poursuivre ses efforts pour mettre fin à ces combats dans d’autres régions.

Nous apprécions le fait qu’un groupe civique de Jeongeup ait coopéré avec nous. Le conseil municipal ait pris la bonne décision. Nous continuerons de surveiller la question dans la ville

Kang Jae-won, membre de l’équipe KAWA, au journal Korea Times.

Neuf des onze épreuves de corrida devraient avoir lieu au cours du deuxième semestre de l’année, nous prévoyons donc une période préparatoire de deux ou trois mois pour sélectionner les zones cibles suivantes.

À la suite des compressions budgétaires, une association de corridas s’oppose à ce que ça soit un « mauvais » héritage culturel coréen. Elle souhaite aussi qu’elle devien légale, contrairement au combat de coqs.

La tauromachie a 1000 ans d’histoire. Contrairement aux combats de chiens et aux combats de coqs illégaux, elle a des règles et n’est pas sujette à des allégations de cruauté envers les animaux

Le responsable de cette association

Les droits des animaux sont de plus en plus pris en compte dans le pays. Et les collectivités sont souvent critiquées par les associations de défense des animaux lorsquelles organisent des festivals annuels impliquant des animaux. Les choses changent doucement !

Un énorme incendie menace Goseong, région de Gangwon

Previous article

Mort du l’actionnaire majoritaire de Korean Air

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Culture