Les décès après les injections de Pfizer dépassent ceux d’AstraZeneca, bien que les experts disent que bon nombre des victimes avaient plus de 74 ans et un système immunitaire plus faible ainsi que des conditions médicales préexistantes.

Depuis le début du programme de vaccination le 26 février, un total de 153 cas de décès après l’inoculation avaient été signalés lundi, selon l’Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA). Pfizer a représenté 93 cas et AstraZeneca 60.

Ironiquement, certaines personnes en Corée évitent le vaccin AstraZeneca et essaient d’obtenir le vaccin Pfizer à la place. En avril, des caillots sanguins ont été signalés chez des personnes recevant le vaccin AstraZeneca.

L’enthousiasme pour la vaccination n’est pas élevé. Lundi, le taux de réservation pour les vaccinations Covid-19 n’était que de 55,9% parmi les personnes âgées de 60 à 74 ans, éligibles au vaccin AstraZeneca. Le taux de réservation pour les personnes âgées de 60 à 64 ans n’était que de 47,4%.

Le ministre de la Santé Kwon Deok-cheol a déclaré dans un récent briefing que «le taux de réservation ralentit» et a exhorté les personnes âgées à participer à la campagne de vaccination.

Des décès ont été signalés chez des personnes âgées sans maladie sous-jacente après avoir reçu des injections de Pfizer.

Jeudi dernier, un homme de 81 ans à Sokcho, dans la province de Gangwon, est décédé six jours après avoir reçu son deuxième vaccin Pfizer, et une enquête épidémiologique est en cours pour trouver une causalité. L’homme n’avait aucune maladie sous-jacente et n’a présenté aucune réaction indésirable après l’inoculation.

À Gwangju, une femme de 81 ans est décédée une heure et 18 minutes après avoir reçu la deuxième injection de Pfizer le 12 mai. Deux minutes après sa deuxième injection, elle a perdu connaissance et a montré des signes d’anaphylaxie ou de réaction allergique grave. Lors d’un examen préliminaire, il est dit qu’elle n’a déclaré aucune maladie sous-jacente.

Les autorités sanitaires, cependant, ont expliqué qu’aucun des décès signalés à ce jour n’est lié aux vaccinations.

Concernant les personnes âgées sans maladies sous-jacentes décédées après l’inoculation, nous pourrions trouver les causes du décès par une autopsie, comme un infarctus cardiaque, une rupture cardiaque ou une embolie pulmonaire. « Nous ne pensons pas qu’il y ait une différence significative [entre AstraZeneca et Pfizer en termes de décès] vu les situations à l’étranger », a ajouté le responsable.

Responsable du KDCA au Korea JoongAng Daily.

Le taux de mortalité pour 100 000 personnes vaccinées était similaire entre Pfizer (2,71 pour 100 000 personnes) et AstraZeneca (2,62 pour 100 000 personnes), et ces résultats étaient similaires à ceux d’autres pays, selon le KDCA.

Par exemple, au Royaume-Uni, où un plus grand nombre d’inoculations ont été effectuées, il y a eu 3,19 décès pour 100 000 personnes pour Pfizer et 3,29 pour AstraZeneca.

«Étant donné que le vaccin Pfizer est administré à des personnes de plus de 74 ans, le nombre de décès a tendance à être plus élevé qu’AstraZeneca », a déclaré Kim Woo-joo, professeur de maladies infectieuses à l’hôpital universitaire de Guro.

Publié par Koreajoongangdaily, traduit et adapté par KoreaIsGood

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Mai 2021 – Semaine 20 – BTS, Taemin, Rocket Punch, fromis_9, aespa, ENHYPEN, TRI*BE, E’LAST U, TO1, Heize, …

Previous article

L’impôt de 20% sur les cryptos se précise en Corée

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply