Des artistes tatoueurs se sont rassemblés lundi devant l’Assemblée nationale à Yeouido, à Séoul. Ils demandent la légalisation de leur profession.

En droit coréen, le tatouage est classé comme une procédure médicale devant être effectuée par des professionnels de la santé.

KORAIL va investir 8.7 billions de wons dans les rénovations

Previous article

Hausse du nombre de divorce en Corée du Sud

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Business