Moon Trump sommet

Le président sud-coréen est arrivé aux États-Unis ce mercredi. Il rencontrera Trump pour un meeting en tête à tête, le 7ème depuis que Moon Jae-In est devenu président en 2017.

Après l’échec du sommet d’Hanoi, les États-Unis ont demandé à Séoul de faire revenir la Corée du Nord autour de la table de discussion. Avec déjà 3 sommets réalisés, la Corée du Sud essaie d’en organiser un nouveau.

De leur côté, les États-Unis campent sur leurs positions. Avant l’arrivée de Moon, Mike Pompeo secrétaire d’Etat a (re)déclaré que la dénucléarisation doit être totale et vérifiable. 

La visite du président Moon est perçue comme une opportunité de trouver des solutions spécifiques à la dénucléarisation de la péninsule coréenne et l’établissement d’une paix permanente en privilégiant une approche

Bureau de sécurité nationale de Corée du Sud

Pour rappel, il y a quelques semaines la Corée du Nord quittait puis retournait au bureau de liaison sans explication. Dans les journaux de propagande, Pyongyang accusait Séoul de se soumettre à Washington.

De plus en plus de personnes vivent seules à Séoul

Previous article

Loi anti-avortement jugée anticonstitutionnelle

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Diplomatie