Le président Moon Jae-in a mis en garde dimanche contre les réactions sévères aux actes illégaux de certains membres de l’église qui ont entravé les efforts du pays contre le coronavirus, après qu’un pasteur d’extrême droite et ses partisans aient organisé des rassemblements massifs en violation d’une interdiction du gouvernement.

Samedi, plus de 10 000 personnes ont participé à des rassemblements dans le centre-ville de Séoul, dont un dirigé par un groupe d’extrême droite, auxquels ont participé le pasteur Jun Kwang-hoon et d’autres membres de l’église Sarang Jeil à Séoul.

Le pasteur n’aura pas réussi a organisé sa propre manifestation afin de dénoncer la politique du gouvernement et a du se rabattre, avec ses fidèles, sur un autre rassemblement organisé ce week-end. Les rassemblements massifs ont pourtant été interdits par le gouvernement puisque le nombre de nouveaux cas augmente ces derniers jours. Plus de 100 patients atteints de coronavirus seraient connectés à la secte.

« C’est un acte très insensé qui entrave les efforts de l’ensemble du peuple pour contenir la propagation du nouveau coronavirus. Il s’agit d’un défi clair pour le système national de contrôle et de prévention des maladies, et un acte impardonnable qui menace la vie de la population », Moon a déclaré dans son message Facebook.

« Nous sommes à un moment critique, car un grand nombre de nouveaux cas devraient être signalés pendant un certain temps », a déclaré Moon, exprimant ses excuses pour s’inquiéter de la propagation du coronavirus à un moment où les gens ont rencontré des difficultés après fortes pluies récentes.

« Veuillez suivre à fond les mesures de quarantaine du gouvernement. Le gouvernement fera confiance à la population et fera de son mieux pour surmonter les difficultés actuelles », a ajouté Moon.

Dimanche, la Corée du Sud a signalé 279 cas supplémentaires de COVID-19, une augmentation par rapport à 166 nouveaux cas la veille, selon les Centers for Disease Control and Prevention de Corée. C’est la première fois que le pays signale plus de 200 nouvelles infections quotidiennes en cinq mois.

Les cas liés à l’église Sarang Jeil s’élève à 193 dans tout le pays, selon le gouvernement métropolitain de Séoul.

Le gouvernement central a déclaré qu’il déposerait une plainte contre Jun pour sa prétendue violation des obligations d’auto-quarantaine et la perturbation des travaux de quarantaine du pays en soumettant une fausse liste de patients suspects de coronavirus parmi ses partisans.

Par ailleurs, le gouvernement municipal de Séoul a également promis de le dénoncer, lui et d’autres responsables de l’Église, aux autorités chargées de l’application de la loi pour leur violation présumée de la loi sur la prévention des maladies infectieuses du pays.

« Le pasteur Jun a enfreint la règle d’auto-isolement et a diffusé de fausses informations pour retarder délibérément les tests de virus pour les membres de l’église », a déclaré le maire par intérim Seo Jeong-hyup lors d’un point de presse dimanche.

Lors d’un récent reportage médiatique, Jun a affirmé que les infections au COVID-19 parmi les membres de son église semblent avoir été causées par « des terreurs virales par des forces extérieures ».

Un total de 4066 membres sont tenus de subir des tests de virus, mais les autorités n’ont pas réussi à atteindre 669 personnes, selon le gouvernement de la ville.

Publié par Yonhap, reprit par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Août – Semaine 33 – ONF, SUPER M, LUCY ISLAND, Hyolyn, JYP & Sunmi, NIve, Rothy, Wonho, Brave Girls, B.O.Y, …

Previous article

Pasteur Jun, atteint du coronavirus mais sans masque.

Next article

You may also like

2 Comments

  1. […] les avertissements répétés du gouvernement et l’ordre de se mettre en quarantaine, Jun a rejoint le rassemblement anti-gouvernemental avec des dizaines de milliers d’autres, y compris des membres de son […]

  2. […] pays continue également de signaler des cas liés à la secte Sarang Jeil (933 au total) et au rassemblement massif organisé dans le centre de Séoul le 15 août (219 au total), qui sont au centre de la résurgence du […]

Leave a reply