telegram-nth-room

La police sud-coréenne a déclaré jeudi qu’un adolescent soupçonné d’être derrière un deuxième réseau d’abus sexuels d’enfants sur Internet avait été envoyé aux procureurs.

L’agence de police métropolitaine de Séoul a déclaré que son unité de cybercriminalité avait appréhendé le jeune de 16 ans le mois dernier pour avoir prétendument géré la conversation de groupe Telegram, dont environ 8 000 à 20 000 hommes étaient membres.

Des milliers d’images et de vidéos exploitant sexuellement des enfants prépubères ont été diffusées via la chaîne, a indiqué la police.

Selon des informations anonymes, le suspect a formé le groupe en octobre de l’année dernière après une dispute avec les opérateurs d’un groupe Telegram similaire, dont Cho Ju-bin, 24 ans.

Pour en savoir plus sur l’affaire ‘Nth-Room’ vous pouvez consulter notre article dédié.

Report JO de Tokyo : Quelles conséquences pour les entreprises Coréennes ?

Previous article

Yang Joonil un retour inattendu

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply