La colère du public envers Jun Kwang-hoon, le pasteur conservateur au centre d’une vaste épidémie de COVID-19, s’est intensifiée mardi lorsqu’il a été vu portant incorrectement un masque facial alors qu’il était emmené à l’hôpital pour traitement après avoir été testé positif pour le coronavirus.

Sur des photos prises et révélées lundi, Jun est vu portant un masque sur le menton, la bouche et le nez découverts, alors qu’il parle au téléphone tout en marchant vers le véhicule qui le conduira au centre médical de Séoul pour un traitement. Une autre photo le montre en train d’utiliser son téléphone à l’intérieur du véhicule, encore une fois avec le masque ne couvrant ni la bouche ni le nez.

Jun, pasteur de l’église Sarang Jeil basée à Séoul, a été testé positif pour le coronavirus lundi après avoir assisté à un rassemblement de masse le jour de la libération dans le centre de Séoul samedi. Sa femme et sa secrétaire ont également été testées positives, selon les autorités sanitaires.

Malgré les avertissements répétés du gouvernement et l’ordre de se mettre en quarantaine, Jun a rejoint le rassemblement anti-gouvernemental avec des dizaines de milliers d’autres, y compris des membres de son église.

Aujourd’hui, un membre de la secte a été diagnostiqué positif au COVID-19. Ce dernier s’est ensuite enfui de l’hôpital de Paju. Les autorités recommandent aux citoyens de ne pas sortir.

Publié par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Moon Jae-In promet des sanctions sévères contre les sectes ne respectant pas les protocoles

Previous article

L’homme qui a fui l’hôpital de Paju, arrêté à Séoul.

Next article

You may also like

1 Comment

  1. […] nous vous parlions de cette histoire folle, d’un patient atteint du coronavirus à Paju qui s’est enfui de l’hôpital alors qu’i…. L’homme a été appréhendé aux premières heures de mercredi, à […]

Leave a reply