epa08239342 People walk through an empty market in Daegu, South Korea, 23 February 2020. South Korea reported 556 cases of novel coronavirus, accounting for the second largest number of infections outside mainland China. Public gatherings were banned in Seoul while the southeastern cities of Daegu and Cheongdo were declared 'special care zones' after a cluster of COVID-19 cases was reported in the region in recent days. The outbreak has so far killed nearly 2,500 people and infected over 78,000 others worldwide, mostly in China. EPA-EFE/YONHAP SOUTH KOREA OUT

La pandémie de coronavirus frappe durement les petites entreprises en Corée du Sud. Le nombre de travailleurs indépendants a diminué à un rythme alarmant en juillet par rapport à un 2019, selon des données publiées ce mardi.

Selon les données compilées par le Korea Small Business Institute et Statistics Korea, le pays comptait 5,548 millions de travailleurs indépendants le mois dernier, en baisse de 127 000 par rapport à l’année précédente. Cette forte baisse en glissement annuel a été près de cinq fois plus forte qu’en juillet de l’année dernière, lorsque le nombre de chefs d’entreprise indépendants affichait une baisse de 26 000 par rapport à l’année précédente.

De plus, le nombre de travailleurs indépendants ayant des employés a chuté de 175 000 en glissement annuel à 1,345 million au cours de la même période, ceux sans employés ont augmenté en nombre de 48 000, passant à 4,203 millions.

Ces chiffres indiquent qu’un grand nombre de petits commerçants ont dû licencier leur personnel pour réduire les dépenses de fonctionnement, indiquent les responsables de l’étude.

Les exploitants locaux de petites entreprises ont connu une forte baisse de leurs ventes globales.

Une enquête récente menée par la Fédération coréenne des micro-entreprises a montré que près de 60 pour cent des 3415 propriétaires de petites entreprises locales interrogés ont déclaré que les ventes avaient diminué de plus de 90 pour cent. Plus de 50% ont déclaré qu’ils envisageraient de fermer leur entreprise.

La situation devrait s’aggraver alors que le gouvernement a précédemment étendu les mesures de distanciation à un niveau 2.5 le week-end dernier pour maîtriser la deuxième vague d’infections au COVID-19. Des règles de quarantaine étaient déjà en place dans tout le pays, fermant 12 types d’entreprises à haut risque telles que les discothèques et les salles de karaoké et réduisant les heures d’ouverture dans les cafés, restaurants et bars de la région métropolitaine de Séoul.

Les experts appellent à l’octroi rapide de subventions d’urgence supplémentaires pour les petites entreprises et les travailleurs indépendants.

Les subventions rapides en espèces sont cruciales pour aider les petites entreprises à joindre les deux bouts dans la situation désastreuse actuelle.
Si les demandes de subventions de secours sont trop complexes, les secours en espèces ne seront pas dépensés pour les personnes les plus touchées par la pandémie.

Noh Min-sun, chercheur au Korea Small Business Institute.

Dimanche, le gouvernement, le parti au pouvoir et le bureau présidentiel se sont engagés à mettre en œuvre un programme de subventions pour les secours en cas de catastrophe sur mesure en mettant l’accent sur les personnes vulnérables, qui comprennent les chômeurs, les jeunes, les pigistes, les personnes à faible revenu, les commerçants et les travailleurs indépendants. Les plans détaillés de l’allégement supplémentaire en espèces, y compris la manière dont les bénéficiaires seront déterminés, seront annoncés dès cette semaine, selon le ministère de l’Économie et des Finances.

Publié par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Septembre – Semaine 36 – DAY6, Lovelyz, SUPER M, CLC, ACE, AleXa, Wonho, LunarSolar, Lee Eunsang, Super Junior – D&E, …

Previous article

Les Coréens s’opposent à ce que les étudiants médecins grévistes aient une session de test de rattrapage

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply