FILE PHOTO: Day workers cross a road as they gather to seek for a job amid the coronavirus disease (COVID-19) pandemic, in the early morning near a day labour agency in Seoul, South Korea, September 17, 2020. REUTERS/Kim Hong-Ji

La Corée du Sud fait face à une menace croissante d’une autre vague d’infections au COVID-19 à l’échelle nationale alors que les nouveaux cas quotidiens de coronavirus du pays ont dépassé les 300 mercredi, le nombre le plus élevé depuis août, avec un pic à la fois des cas transmis localement et importés.

Le pays a signalé 313 nouveaux cas de coronavirus – 245 transmis localement et 68 importés d’outre-mer – dans les 24 heures, selon l’Agence coréenne de contrôle des maladies.

Les autorités sanitaires s’efforcent de contenir la propagation du virus dans tout le pays alors que des grappes d’infections apparaissent dans les espaces quotidiens tels que les cafés, les restaurants, les lieux de travail et les installations sportives intérieures, ainsi que les hôpitaux et les maisons de retraite.

Les experts disent que la Corée pourrait être au début d’une troisième vague d’infections. Les deux premières étaient majoritairement liées à des sectes religieuses, celle-ci serait de la transmission courante.

Bien que la situation soit préoccupante dans le sens où les points d’infection deviennent plus difficiles à déterminer, les autorités ont déclaré qu’une troisième vague n’était pas encore là.

«Concernant la flambée des patients confirmés, c’est un moment critique. Mais je pense que nous ne sommes pas encore dans la situation où nous pouvons appeler cela la troisième vague d’infections », a déclaré le vice-ministre de la Santé Kang Do-tae lors d’un briefing.

Le nombre quotidien de cas de COVID-19 en Corée a dépassé les 300 pour la première fois en 81 jours mercredi, après avoir signalé des nombres de cas quotidiens de l’ordre de 200 pendant quatre jours consécutifs. Il a été enregistré des hausses à trois chiffres depuis 11 jours consécutifs.

Pour ralentir la propagation du virus, le gouvernement a déjà annoncé que des règles de distanciation sociale plus strictes – niveau 1.5. Pour en savoir plus sur ce protocole, nous vous invitons à consulter notre article publié hier.

Parmi les cas transmis localement mercredi, la majorité se trouvait dans le Grand Séoul – 91 à Séoul, 81 dans la province de Gyeonggi, qui entoure la capitale, et neuf à Incheon. Quinze cas ont été signalés dans la province du sud de Jeolla, dont 12 dans la province du nord de Gyeongsang et neuf chacun dans la province du sud de Gyeongsang et de Gwangju.

La proportion de cas avec des voies de transmission inconnues est passée à 13,3% au cours des deux dernières semaines, selon le KDCA.

L’afflux constant de cas importés d’outre-mer pèse sur la lutte du gouvernement contre le coronavirus.

Le nombre de patients COVID-19 dans un état grave ou critique s’élevait ici à 60.

Deux autres personnes sont mortes du virus, portant le nombre de morts à 496, avec un taux de mortalité global de 1,69%.

Publié par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Séoul augmente son niveau de distanciation sociale à 1.5

Previous article

Vers plus de confidentialité sur KakaoTalk en 2021

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply