Les autorités sanitaires arrêteront temporairement de donner les premières injections du vaccin Pfizer COVID-19 en mai afin de procéder plus efficacement à l’inoculation de ceux attendant leur seconde dose.

Actuellement, le vaccin à deux doses est administré aux Coréens âgés de plus de 75 ans – les bénéficiaires éligibles sont invités à prendre rendez-vous dans leurs bureaux de district et à se rendre dans un centre de vaccination. Ceux qui ont reçu une première injection devraient programmer la seconde trois semaines plus tard.

Selon le gouvernement métropolitain de Séoul, vendredi, il a ordonné à chaque bureau de district de s’abstenir de prendre de nouveaux rendez-vous pour le premier vaccin Pfizer à partir de mai, à la suite d’une demande de l’Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA).

D’autres gouvernements locaux, dont Busan, Incheon, Daejeon et Ulsan, ont emboîté le pas.

Après s’être demandé si la décision était due à une pénurie de vaccins, les autorités sanitaires ont expliqué que l’arrêt était une mesure temporaire visant à se concentrer sur l’administration des secondes doses.

Il n’y a pas de changement dans le calendrier d’arrivée des vaccins Pfizer. Un total de 18 millions de doses devrait être introduit d’ici la fin de juin. Nous pourrons vous dévoiler le programme de mai la semaine prochaine

Sohn Young-rae, un porte-parole du ministère de la Santé et du Bien-être

Publié par KoreaTimes, traduit et adapté par KoreaIsGood

Comment exprimer l’heure en Coréen ?

Previous article

Comebacks, Debuts, Sorties mai 2021 : BTS, TXT, NCT DREAM, OH MY GIRL, HIGHLIGHT, ONEUS, TWICE, MONSTA X, …

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Santé