En fin de semaine dernière, la Corée du Nord quittait le bureau de liaison ouvert fin 2018. Dans la foulée, les médias nord-coréens continuaient leur propagande accusant le sud de rester passif.

Cela fait maintenant 3 jours que Pyongyang a quitté le bureau de liaison. Alors que la Corée du Sud n’a pas d’explication sur ce retrait soudain, aucun média, tels que Korean Central News Agency, Rodong Sinmun ou Korean Central TV, ne mentionne ce départ. Les accusations envers Séoul et la Corée du Sud continuent

Ce qui est lamentable, c’est l’attitude du gouvernement sud-coréen, qui souhaite instaurer un régime de paix et instaurer une coopération Nord-Sud en coordination avec les États-Unis. Le Sud ne peut rien gagner en coopérant avec les États-Unis.

Uriminzokkiri, site internet de l’état nord-coréen publié Dimanche

Seungri de mèche avec la mafia chinoise ?

Previous article

Deux coréens meurent aux Philippines

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

More in Diplomatie