La Corée du Nord n’a pas répondu aux appels de la Corée du Sud via les lignes directes de liaison et militaires lundi malgré un optimisme prudent créé après que la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré que les deux Corées pourraient discuter d’améliorations dans leurs relations de longue date.

« La Corée du Nord n’a pas répondu à notre appel d’ouverture via le bureau de liaison conjoint Sud-Nord à 9 heures », a déclaré un responsable du ministère de l’Unification. Un responsable militaire a également déclaré qu’un appel via la hotline militaire était resté sans réponse.

Kim Yo-jong, la puissante sœur du dirigeant nord-coréen, a publié la semaine dernière deux déclarations dans lesquelles elle a déclaré que les deux Corées pourraient discuter de l’amélioration des relations intercoréennes, du rétablissement du bureau de liaison de Kaesong et même d’un sommet sur les conditions que Séoul abandonne ses attitudes à deux vitesses et hostiles à son encontre.

Les déclarations faisaient suite à l’offre du président Moon Jae-in de mettre fin formellement à la guerre de Corée de 1950 à 53 dans son discours à l’ONU. Le ministère de l’Unification a considéré les déclarations de Kim comme positives et a exprimé l’espoir d’une reprise de la communication et du dialogue transfrontaliers. Les deux Corées sont toujours techniquement en guerre, car la guerre de Corée s’est terminée par un cessez-le-feu et non par un traité de paix.

« Il est plus important que toute autre chose d’avoir une communication fluide et stable afin de réaliser la dénucléarisation, l’établissement d’une paix durable sur la péninsule coréenne et l’avancement des relations entre le Sud et le Nord par le dialogue et la coopération », Lee Jong-joo, porte-parole du ministère, a déclaré lors d’un point de presse régulier.

« Le gouvernement s’attend à un rétablissement rapide de la ligne de communication de liaison et à la reprise du dialogue de gouvernement à gouvernement, ainsi que des discussions et la création de solutions à une variété de problèmes en suspens auxquels sont confrontées les deux Corées », a-t-elle ajouté.

Cependant, on peut estimer que l’optimisme du gouvernement sud-coréen restera à ce stade. En effet, le discours de la sœur du leader nord-coréen peut laisser entendre que le régime de Pyongyang attendra des mesures du Sud avant d’entamer de nouvelles discussions. Cette déclaration ne semble pas très différente des celles des derniers mois.

A noter tout de même, il est fait mention au bureau de liaison de Kaesong, détruit par Kim Yo-jong en juin 2020.

Les discussions avaient brièvement repris fin juillet, mais le Nord a rapidement freiné cette initiative suite aux exercices militaires conjoints par la Corée du Sud et les États-Unis.

Publié par Yonhap, repris par KoreaHerald, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Quelles actualités KPOP cette semaine ? Septembre 2021 – Semaine 38, ITZY, BTS x Coldplay, Yoseob, Woosung, Hanse, …

Previous article

Comebacks, Debuts, Sorties octobre 2021 : TWICE, Golden CHild, aespa, N.Flying, Cravity, …

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply