Le procureur à demandé un mandat d’arrêt contre trois professeurs de l’Université de Yonsei dans le cadre d’une enquête sur un scandale de corruption d’admission qui secoue l’une des universités les plus prestigieuses du pays.

Les trois enseignants (qui appartiennent au département d’éducation physique) sont soupçonnés d’avoir accepté des pots-de-vin de la part de parents en échange de faveurs pour leurs enfants lors du processus d’admission à Yonsei.

Le juge Yoo Chang-hoon du tribunal du district ouest de Séoul tiendra une audience mercredi pour décider de leur arrestation.

Le scandale a fait surface en mars dernier après que le ministère de l’Éducation a annoncé une liste de professeurs et d’étudiants suspects après un audit spécial de Yonsei.

Un tel scandale n’est pas nouveau pour Yonsei University. En 2014, Lee Kwang-eun, alors coach de l’équipe de baseball, a été condamné à une peine de prison avec sursis pour avoir accepté 30 millions de won en échange afin de pistonner un étudiant pour intégrer l’école.

Source : KoreaTimes

La commission des droits de l’Homme demande au gouvernement d’améliorer la qualité des logements et l’accessibilité

Previous article

Quelle position pour la Corée du Sud dans le conflit Etats-Unis – Iran ?

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply