Seungri, l’ancien membre du groupe BIGBANG, a été inculpé pour avoir demandé à des membres de gangs de menacer des personnes avec lesquelles il s’est battu dans un bar.

Les procureurs ont ajouté jeudi les accusations portées contre le jeune homme de 31 ans, selon le tribunal militaire général sous le commandement des opérations au sol à Yongin, à environ 50 kilomètres au sud-est de Séoul.

Lee Seung-hyun, connu en tant que Seungri, était au centre d’un important scandale sexuel et de drogue qui a secoué le pays en 2019.

En janvier dernier, il a été inculpé de huit chefs d’accusation, dont le jeu à l’étranger, prostitution et détournement de fonds.

Le tribunal du district central de Séoul devait être le tribunal où serait jugé l’ancien chanteur, mais l’affaire a été transférée au tribunal militaire suite à l’annonce de son départ pour le service militaire.

Lors de la dernière audience, les procureurs l’ont accusé d’avoir conspiré avec son partenaire commercial Yoo In-suk, ancien chef de Yuri Holdings Co., pour demander des membres de gangs après s’être disputé avec un autre client dans un bar du sud de Séoul en décembre 2015.

Il a été découvert que Yoo avait appelé les membres du gang après avoir appris la situation de Seungri.

Le chanteur a nié l’allégation et a déclaré qu’il soumettrait plus tard une déclaration d’opinion au tribunal.

Le mois dernier, Yoo a été condamné à 20 mois de prison, dont trois ans avec sursis, par un tribunal de Séoul pour des accusations similaire à celles pesant sur Seungri.

Publié par Yonhap, repris par KoreaTimes, traduit et adapté par KoreaIsGood.

Park Geun-hye : sa peine confirmée par la Cour Suprême

Previous article

미역국 : MIYEOK GUK, la soupe d’algues

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply